Démarrage du projet 2Apac: Les artistes renouent avec la scène

492

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Le Dal Blaise Tchétchao à la manette)

Après le long silence occasionné par la crise sanitaire de la Covid 19, les artistes vont pourvoir retrouver la scène à nouveau mais ceci dans le strict respect des gestes barrières. Ainsi en a décidé l’autorité ministérielle en initiant le projet « Actions artistiques au profit des acteurs culturels » (2Apac) au profit des artistes et acteurs culturels toutes catégories confondues. La première étape de la réalisation dudit projet est officiellement lancé, samedi 12 décembre 2020, à l’espace culturel ‘’Le Centre’’ de Lobozounkpa. Il s’agit en effet, d’un projet dont l’objectif est de permettre aux artistes de toutes les disciplines de renouer avec les prestations scéniques. Mais au-delà, leur redonner également le sourire, vu que le Coronavirus a sévi et a répandu la misère dans toutes les bourses. Dans cette démarche donc les artistes musiciens, humoristes, comédiens et bien d’autres prendront d’assaut les scènes pour se produire au grand bonheur des spectateurs. Et la formule trouvée pour éviter la propagation de la Covid 19, c’est la formule de la captation qui sera diffusée à travers les canaux digitaux et chaînes de télévision. La première phase est déjà réalisée à l’espace Le Centre. Plus d’une trentaine d’artistes humoristes et comédiens ont pris d’assaut la scène. Devant caméras et micros, toutes les vieilles muses ont été mises en branle pour provoquer le fou-rire. De la compagnie Sèmanko Wobaho, Dah Soglo à Tonton J, Oncle Bazard et Yadjo en passant par les humoristes Chromozome, Pachéco, Fridaous, Baba femelle, Barboza et autres, le plat était bien pour arracher le rire aux téléspectateurs. La réalisation de ce projet est la preuve même du dynamisme et de l’ingéniosité de l’actuel Directeur des arts et du livre Blaise Tchétchao qui, à peine venu il y a quelques jours seulement à la tête de cette direction, a déjà commencé par dérouler sa planification. « A cause de Covid-19 les acteurs culturels surtout les artistes n’ont pas pu prester. C’est pourquoi à travers ce projet le ministère, sous l’impulsion de son autorité Jean Michel Abimbola, a voulu remettre les artistes en scène », souligne le Dal Blaise Tchétchao avant de rappeler que dans la catégorie des artistes musiciens une centaine d’artistes seront impactés par le projet. Pour ce qui concerne les humoristes et Stand-upeurs, une trentaine, puis une quarantaine dans le secteur du théâtre pour ne dévoiler que ces catégories d’artistes. L’initiative crée un pont du partenariat public-privé entre le ministère et les espaces privés de diffusion. Après l’espace ‘’Le Centre’’, ce serait le tour des espaces Windékpé de Parakou, Tv5 de Natitingou, Artisttik Africa de Cotonou, pour les différentes captations.

TG  

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite