Quinzaine nationale de l’emploi: La journée universitaire de l’emploi lancée

541

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 Il a été procédé par le ministre des Pme Modeste Kérékou ce jeudi 10 décembre 2020, au lancement de la Journée universitaire de l’emploi (Jue) devant les autorités politico administratives de la commune de Parakou et de la communauté universitaire. C’est l’amphi 1000 de l’université de Parakou qui a abrité les travaux de cette journée qui s’inscrit dans le cadre de la quinzaine de l’emploi organisée par l’agence nationale pour l’emploi (Anpe).

 

 Améliorer l’employabilité des candidats à l’emploi en vue de leur insertion professionnelle durable grâce aux actions d’immersion et d’encadrement et soutenir financièrement la prise en charge totale des salaires des titulaires des nouveaux emplois créés par les entreprises. Tel est l’objectif de l’organisation de la Journée universitaire de l’emploi à l’université de Parakou.

Pour le ministre Modeste Kérékou, cette séance est une occasion que l’Anpe offre à la jeunesse estudiantine pour échanger sur la préoccupante et importante question de l’emploi, du chômage et du sous-emploi des jeunes. Une question qui mérite une synergie d’action pour pouvoir faire reculer par tous les moyens les limites de ce fléau des temps modernes, a-t-il indiqué. Car, le problème de l’emploi et de l’insertion professionnelle des jeunes est une question transversale et trans-sectorielle qui appelle les efforts de chacun et de tous, c’est-à-dire les parents, les élèves, les étudiants, l’Etat central, le gouvernement, les collectivités territoriales décentralisées, les entreprises. « C’est tout un écosystème qui doit être mobilisé et qui doit interagir pour faciliter l’insertion professionnelle des jeunes qui, au terme de leur formation, sont en quête légitime d’un emploi. C’est pour cela que nous sommes à ce lieu du donner et du recevoir. L’emploi se crée par un certain nombre d’actions qui viennent aussi bien du gouvernement que de toutes les autres parties prenantes »,  a-t-il insisté.

Urbain Stanislas Amégbédji, directeur général de l’Anpe a salué la mobilisation des étudiants, ce qui témoigne de leur quête d’informations fiables sur l’emploi et l’insertion professionnelle. Prosper Gandaho, Recteur de l’université de Parakou, s’est quant à lui réjoui de la tenue de la Journée universitaire de l’emploi. Il trouve en cette initiative, l’occasion d’informer les étudiants sur les opportunités et potentialités d’emplois salariés et non salariés qui se trouvent dans leur milieu.

Trois panels ont été animés relatives à la thématique de l’emploi et de l’insertion professionnelle pour informer et sensibiliser la communauté universitaire de Parakou. Il s’agit des mesures et actions du gouvernement en faveur de l’emploi des jeunes, des rôles et responsabilités des élus locaux dans le cadre de l’emploi local et des rôles et responsabilités des parties prenantes dans l’insertion professionnelle.

Albérique Houndjo Br/Borgou-Alibori

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite