3ème édition du salon des Tic pour l’agriculture: Les acteurs du pôle 5 s’imprègnent des nouvelles approches

934

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Agence territoriale de développement agricole (Atda) pôle 5  a abrité la 3ème édition du salon des Technologies de l’information et de la communication (Tic) pour l’agriculture. Cette rencontre qui a pris fin hier, jeudi 10 décembre 2020, a réuni à Bohicon, les Organisations des producteurs agricoles (Opa), les agents de l’Atda, de la Ddaep et de la Chambre d’agriculture du Bénin.

 

Initié par la Chambre d’agriculture du Bénin (Cab) en faveur des acteurs du secteur agricole du Zou,  la 3ème édition du salon des Technologies de l’information et de la communication (Tic) pour l’agriculture vise à outiller les Organisations des producteurs agricoles (Opa),  les Atda, les entreprises et les Ong locales, les partenaires techniques et financiers, sur le processus de création et la gestion d’une solution basée sur les Tic.  Laquelle solution sera  adaptée à un besoin spécifique et contextuel des producteurs, afin de susciter l’initiation et le développement de solutions personnalisées. Il a également permis aux acteurs des filières de s’informer des opportunités qu’offrent les Tic dans le domaine de l’agriculture et de partager avec les concepteurs d’applications leurs différentes préoccupations pour des alternatives. A travers les  différentes communications animées par des personnes ressources, les participants ont reçu plusieurs notions sur la politique de E-agriculture au Bénin, la solution des Tic pour l’agriculture, c’est-à-dire comment faire l’encrage entre l’idée et le déploiement sur le terrain, comment choisir la meilleure solution digitale. Autant de thématiques,  les unes plus intéressantes que les autres, pour amener les producteurs agricoles à découvrir toutes les subtilités que mettent les Tic au service de la promotion de l’agriculture. Ce fut aussi, l’occasion pour les startups de recueillir et de réintégrer dans leur dispositif  les observations et les préoccupations des participants en vue d’affiner leurs applications pour pouvoir répondre aux besoins spécifiques de chaque groupe de producteurs. Isaac Exson Ebo Brou, le représentant des partenaires a exposé aux participants le mécanisme mis en place par les partenaires à travers Acma2 pour faciliter aux producteurs qui le désirent, l’accès à l’exploitation des solutions  des Tic. Après ce salon, a-t-il dit, le travail va se poursuivre en vue d’asseoir des solutions durables pour pouvoir booster l’agriculture béninoise.  En ouvrant les travaux, le Directeur général de l’Atda5 a  souligné l’importance des Tic dans l’agriculture qui se veut une approche  innovante permettant  de respecter les mesures de  confinement, de satisfaire  les besoins vitaux et de  poursuivre la production agricole en  ce temps  de Covid-19.

Fernand Kinmahou 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite