Valorisation des (sous) produits et déchets de l’ananas au Bénin: 5 meilleures innovations appuyées

707

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Concours national de l’innovation dans la valorisation des (sous) produits et résidus de l’ananas “Inno-valorana“ a livré son verdict. Initié dans le cadre du Programme de développement de l’entrepreneuriat dans la filière ananas (Defia), le présent concours vise à développer des solutions innovantes pour la mise en valeur des résidus de l’ananas au Bénin. Au terme de la phase finale qui s’est déroulée vendredi, 20 novembre 2020 à Golden Tulip hôtel, cinq meilleures innovations ont été retenues.

 

Après le Hackathon des innovations technologiques et digitales pour une filière ananas performante (P-Digitech), l’Agence belge de développement (Enabel) s’engage dans la valorisation des déchets issus de l’ananas. Ceci, à travers le Programme de développement de l’entrepreneuriat dans la filière ananas (Defia). Ainsi, sur la quarantaine de projets recueillis suite à un appel à projets lancé, dix meilleures innovations ont été retenues pour la phase finale du Concours national de l’innovation dans la valorisation des (sous) produits et résidus de l’ananas “Inno-valorana“. L’ultime phase qui a permis aux membres du jury de désigner les cinq meilleures innovations. Prenant la parole, Wilma Baas, manager du Programme Defia, a fait savoir que le programme vise à contribuer à la mise en œuvre du Programme national de développement de la filière ananas (Pndfa) notamment à travers le renforcement de manière inclusive et durable des chaînes de valeur ajoutée ciblées, leur positionnement sur le marché et la professionnalisation des agri-entrepreneurs y impliqués ainsi que la création d’un environnement favorable au développement des chaînes de valeur et à l’innovation. Ceci, afin de contribuer à l’augmentation des revenus des acteurs, à la création d’emploi dans la filière de l’ananas et à l’équilibre macro-économique du Bénin. Toute chose qui implique une meilleure valorisation des résidus, selon Wilma Baas. « Les lauréats recevront un accompagnement technique et financier pour réaliser la mise en œuvre de leur projet », a-t-elle précisé. Ravi de l’initiative, le représentant du ministre de l’agriculture, Innocent Togla a reconnu que la recherche des idées nouvelles pour la valorisation des résidus issus de la transformation de l’ananas reste une action qui impactera considérablement la filière. Tout en rassurant de l’engagement du ministère à accompagner l’initiative, il a salué le dynamisme de la coopération bénino-belge.

5 meilleures innovations retenues…

Au terme du Concours national de l’innovation dans la valorisation des (sous) produits et résidus de l’ananas “Inno-valorana“, cinq meilleures innovations ont été sélectionnées par le jury. Il s’agit de la “production de champignons à base des déchets de transformation de l’ananas“ par Geant & Co ; la “valorisation des résidus de l’ananas à travers la production de fertilisants organiques de meilleure qualité pour une agriculture écologique et intensive dans les zones urbaines et péri urbaines du Bénin“ par Bio Life ; la “production et la commercialisation des biscuits à base des drèches issues de la transformation de l’ananas pour faciliter et améliorer l’alimentation des enfants“ de l’entreprise Ets Kideo ; la “production de provende animale à base de résidus issus de la transformation d’ananas“ par Moustapha Gafarou et la “production de poudre d’ananas à partir de la pulpe et du cœur séché d’ananas“ par Gabs Bénin.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite