Bénin/Contre l’encadrement du droit de grève: Après la Cadhp, l’Oit attendue

670

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans la liste des arrêts des organismes sous régionaux et internationaux contre certaines lois et décisions du gouvernement de la Rupture, un autre couperet pourrait bientôt venir de l’Organisation internationale du travail, (Oit). En effet, depuis le vote de la loi sur l’encadrement du droit de grève au Bénin, les centrales et confédérations syndicales ne sont pas restées les bras croisés. De sources bien introduites, deux plaintes sont sur la table de l’Oit. Une première déposée par la Cstb et une seconde par les six autres centrales réunies. L’Organisation internationale du travail devrait se référer aux conventions violées par la prise de lois pour réduire à 10 jours par an le droit de grève aux travailleurs. Il s’agit de la Convention n°87 sur la liberté syndicale et la protection du droit syndical et la Convention n°98 sur le droit d’organisation et de négociation collective. Les centrales et confédérations syndicales attendent alors que l’Oit rende sa décision. Laquelle aurait dû intervenir en juin dernier. Mais pour cause de la pandémie à Coronavirus, les centrales syndicales n’ont pu se rendre à la Conférence internationale du travail à Genève. Vendredi dernier, la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples a, dans un arrêt, demandé le rétablissement du droit de grève au Bénin. Même si les décisions de la Cour africaine ne sont pas souvent respectées par les gouvernements africains, c’est un renfort pour les centrales et confédérations syndicales dans leur lutte pour le rétablissement du droit de grève. Il pourrait être déterminant dans la décision attendue de l’Oit contre l’encadrement du droit de grève opéré par le gouvernement de la Rupture via le Parlement.

 

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite