Ag élective à l’Uspab: Adolphe Atinyolossogni s’en va, Albert Klotoé s’installe

493

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Union des structures professionnelles de l’assainissement du Bénin (Uspab) a tenu hier, mardi 8 décembre 2020 à l’Hôtel Kta de Cotonou, son Assemblée générale (Ag) élective. Instant pour les membres de cette Association venus de tous les coins du Bénin de  s’imprégner de sa gestion durant les trois dernières années et de pouvoir élire un nouveau Bureau dirigeant, pour les trois prochaines années.

 

L’Uspab se retrouve à nouveau.  A la faveur d’une Assemblée générale, les membres de cette Association se sont donné rendez-vous pour passer en revue la gestion de son Bureau dirigeant. Puisqu’en fin de mandat, ce dernier selon les statuts de l’Association doit être renouvelé. C’est donc pour satisfaire à cette exigence que la rencontre a été organisée. Ayant répondu présents, les membres, les partenaires ainsi que la représentante du Ministre de la Santé ont eu droit à la présentation des rapports d’activités et financier, respectivement du Président et du Trésorier. Ainsi, après son mot de bienvenue, le Président a dans son discours fait un bilan de son deuxième passage à la tête de l’Uspab. A l’en croire, le Bureau qu’il a dirigé jusque-là durant le mandat des trois ans écoulés s’est résolument engagé dans l’assainissement au Bénin. « C’est pour ça que l’Apa, notre Association panafricaine a exigé que les pays d’Afrique aient dans chaque ville, un site de traitement des eaux usées et des bouts de vidange. Avoir ces sites évitera à la population beaucoup de maladies comme la dysenterie. Puisque ces maladies sont principalement causées par les mouches, les cafards et autres, il a été demandé aux pays membres de l’Apa de considérer comme délit, la défécation à l’air libre. Mais avant, chaque nation doit donc construire ces sites de traitement des bouts de vidange, des latrines, des urinoirs…; dans chaque ville.  Nous avons une pétition que nous signons déjà dans ce sens et qui sera remise à l’Apa. Nous avons donc effectué dans plusieurs villes du Bénin des séminaires dans ce sens. Nous avons aussi beaucoup voyagé au cours de notre mandat, pour représenter le Bénin dans plusieurs pays comme l’Afrique du Sud, l’Uganda… Notre mandat a été achevé en bonne santé, sans décès ni maladie. Je souhaite donc que la nouvelle équipe prenne le relai et tresse sa corde au bout de celle ancienne, pour le bonheur de l’Union », a laissé donc entendre Adolphe Atinyolossogni. Après les différents commentaires, appréciations et satisfécits adressés au Bureau pour son travail à l’issue de cette présentation, les membres présents et représentés ont adopté avec acclamation, ces deux rapports. Une adoption qui a d’ailleurs réjoui les autres membres du Bureau sortant dont Marcaire Gnacadja. En sa qualité de premier Organisateur,  il se dit satisfait de l’organisation du Bureau. « Je suis content parce que tout va bien. Par le vote par acclamation des rapports, on sent que les membres sont en phase avec tout ce qui a été fait par le Bureau. Je profite de l’occasion comme le Président l’a dit, pour inviter le bureau entrant à dégager le temps nécessaire à consacrer au bon fonctionnement de l’Union. Les vidangeurs sont un point cumulant pour le Bénin dans le domaine de l’assainissement. Ceci, parce que nous passons du temps dans les ménages à nettoyer, à assembler les déchets afin de les déposer à un endroit plus sûr, sans infection ni attaque », a-t-il renchéri.  Pour la suite des travaux, le Bureau va ensuite démissionner pour permettre enfin  l’élection du nouveau. Par 59 voix pour sur 62 votants, Albert Klotoé a été élu nouveau Président de l’Union, pour un mandat de trois ans. Il sera assisté de dix autres membres, pour le compte du nouveau Bureau.

J.G

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite