Pour des fêtes de fin d’année apaisées: Le Commissaire central de Porto-Novo déclenche l’opération “Cobra Royal”

678

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Commissaire central de la ville de Porto-Novo Fiacre Béhanzin promet à la population des fêtes apaisées sans braquage, c’est-à-dire avec insécurité zéro. Il a déclenché l’opération ” Cobra Royal”, une patrouille diurne et nocturne pour décourager  les divorcés sociaux. Cette opération est destinée à la sécurisation de la ville de Porto-Novo. Hier,  jeudi 03 décembre 2020, l’opération est rentrée dans sa phase pratique. Le commissaire central de la ville de Porto-Novo, le capitaine Fiacre Béhanzin a lancé l’offensive. Tous les commissariats d’arrondissement et leurs éléments se sont retrouvés au commissariat central pour le top de la mission.

Du capitaine Fiacre Béhanzin, on retient que cette opération couvre la période du 15 novembre 2020 au 15 février 2021. “La mission principale est de renforcer la sécurité au sein et autour de la ville de Porto-Novo avant, pendant et après les fêtes de fin d’année a-t-il ajouté.  L’objectif est de  rechercher les renseignements de tous ordres, intensifier les patrouilles dissuasives, les patrouilles diurnes et nocturnes, tenir au respect tous les coins dangereux et les coins de passages obligés de la ville de Porto-Novo donc effectuer les opérations de coup de poing, c’est-à-dire, mettre hors d’état de nuire tous les malfrats ou bandes organisées. Le Commissaire Fiacre Béhanzin a expliqué que pour cette opération,  Porto-Novo a été subdivisée en cinq (05) zones et chaque 24 heures, de nuit comme de jour, il y a trente (30) policiers républicains qui sont déployés par zone.

- Advertisement -

On retient au total, que le commissaire central de Porto-Novo, avec ses éléments, déploient cent-cinquante (150) personnes par jour pour l’opération ”Cobra Royal”. Il est utilisé plusieurs moyens en vue d’atteindre les objectifs. Pour les moyens roulants, il est utilisé les quatre roues et les deux roues. Tout le dispositif est coiffé par le commissaire central et le poste de commandement est basé dans l’enceinte du commissariat central.

Hier,  les populations de la ville ont constaté un fort détachement militaire.  Il s’agit là d’une patrouille dissuasive qui a regroupé tous les moyens, tels que matériels des commissariats d’arrondissement pour faire le tour de la ville de Porto-Novo.

Kola PAQUI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite