Baromètre Matin Libre (du 04 Décembre au 10 Décembre 2020)

788

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

EN HAUSSE

Reckya Madougou

L’amphithéâtre de l’Institut internationale des affaires en entrepreneuriat d’Azaguié en Côte d’Ivoire sera bientôt dénommé amphithéâtre Reckya Madougou. De passage en Côte d’Ivoire, l’ancienne ministre et consultante en inclusion financière a été sollicitée pour être la marraine de la promotion en cours de formation. Elle a été agréablement surprise, lorsque le fondé de l’Institut a déclaré vouloir baptiser l’amphithéâtre en son nom.

Valentin Djènontin

Ni députés, ni maires, par quelle alchimie un candidat de l’Opposition peut espérer participer à la présidentielle de 2021 ? Dans une déclaration solennelle, Valentin Djènontin tire l’attention sur le fait qu’aucun candidat de la ‘’vraie’’ Opposition ne peut avoir le parrainage nécessaire sans l’onction du chef de l’Etat. Pour lui, tous les arguments développés ne sont que de la manipulation psychologique pour endormir l’opinion publique nationale et internationale.

Sylvia Hartleif

Après un an de vacance de pose, l’Union européenne a une nouvelle cheffe de délégation au Bénin. Sylvia Hartleif a présenté, ce mardi, les copies figurées de ses lettres de créance au ministre béninois des Affaires étrangères. Elle remplace ainsi Oliver Nette, expulsé par les autorités béninoises en 2019 pour « ingérence dans les affaires de politique intérieure et activités subversives ».

Adidjatou Machoudi

Jeune étudiante, elle a attiré l’attention lors de sa soutenance en Licence professionnelle à l’Université de Parakou. Alors qu’elle planchait sur le thème : « Conflits éleveurs agriculteurs dans la commune de Ouèssè », Adidjatou Machoudi a arboré une tenue vestimentaire propre à sa culture peulh. Cette originalité a été saluée par le jury qui lui a donné 17/20 et la mention très bien.

Romaric Boco

Membre du parti Bloc républicain, Romuald Boco ne partage pas les propos du chef de l’Etat sur l’argent sale qui ne circulerait plus. Il trouve que, plutôt que d’insinuer que c’est de l’argent volé, le chef de l’Etat ferait mieux de trouver une explication scientifique telle que la baisse des recettes, la fermeture des frontières nigérianes, l’augmentation des factures d’électricité et d’eau, la perte des emplois, etc.

EN BAISSE

Janvier Yahouédéhou

L’analyse de Romaric Boco, sur l’interprétation que fait le chef de l’Etat de l’argent sale qui ne circule plus, est d’une justesse et d’une clarté d’analyse qui ne met aucunement en cause son militantisme. Pourtant, cela n’a pas empêché le parti Bloc Républicain de le désavouer dans un communiqué signé Janvier Yahouédéhou. Pour beaucoup de personnes, le Br pouvait se passer d’un tel communiqué.

Sacca Lafia

Énième observation du ministre de l’Intérieur au parti Les Démocrates. Alors que le parti s’attendait à se voir délivrer son récépissé, comme promis par le chef de l’Etat lors de sa tournée, c’est à une autre demande de correction qu’a eu droit Eric Houndété et les siens. Ceci, en violation de l’article 21 de la Charte des partis politiques.

Martin Assogba

« Je vous le dit franchement qu’il mérite un second mandat. Oui ! il le mérite par rapport à ce que je vois, par rapport à l’œuvre, aux actes que le monsieur (Patrice Talon) a posé ». Ce sont les propos de Martin Assogba sur une chaîne de télévision.  Lesquels amènent à demander si le président de l’Ong Alcrer se considère toujours comme acteur de la société civile ?

Rock David Gnahoui

Dans une tribune intitulée : « Le ridicule et le droit », le professeur Rock David Gnahoui s’en est pris à la Cadhp qui, selon lui, serait aux services  des opposants. Le doyen de la Fadesp est particulièrement remonté  contre l’arrêt du 27 novembre 2020 ordonnant l’abrogation de la Constitution béninoise modifiée. Il ne comprend pas ce qui peut fonder la Cadhp à contester l’application d’une Constitution modifiée suivant les procédures exigées.

Hôpital de Kétou

Cette semaine, un drame s’est produit à l’hôpital de Kétou. Une femme enceinte, qui est à terme, a trouvé la mort en tombant de la table d’accouchement. Les parents de la victime pointent du doigt les sages-femmes qui l’auraient laissée toute seule, alors qu’elle était en travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite