Formation des artisans couturiers: Les chefs d’association initiés aux métiers de la mode

571

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le projet Les Classes de la mode est une idée originale de Oslo Nassi Adjakidjè, Pdg /OK Fashion et secrétaire général de l’Association des créateurs de mode du Bénin (Acmb). Il a réuni, lundi 1er et mardi 02 décembre 2020 à Cotonou des couturiers, chefs d’associations de base pour une formation sur les métiers de la mode.

Rompre avec la routine dans les ateliers de couture, permettre aux couturiers de séduire la clientèle grâce aux métiers liés de la mode. C’est l’objectif que vise Oslo Nassi Adjakidjè, Pdg /OK Fashion, en, initiant une série de formations destinées aux couturiers. « Dans le secteur, nous nous formons tous les jours. En couture, nous nous formons sur le patronage, comment prendre les mesures, comment confectionner, mais on oublie qu’autour de cela, il y a beaucoup de métiers qui révèlent la mode, qui nous aident à être ce que nous sommes réellement », a laissé entendre l’initiateur du projet Les Classes de la mode. A l’entendre, à part la couture, il y a d’autres métiers qu’on peut exercer à coté pour développer ce secteur. Et ces métiers, il faut les connaître, a-t-il ajouté, justifiant ainsi la pertinence de la formation.

« On est resté tout le temps sur la même chose. Il faut tourner la page pour donner satisfaction à la clientèle », a laissé entendre Félicien Holonou, Pdg de la maison de mode Castermann et président en exercice de l’Acmb.  Pour lui, si aujourd’hui, il y a des grands noms de la mode, c’est parce qu’ils ne dorment pas. Ils travaillent, ils essaient de toujours parfaire leurs œuvres, a-t-il souligné en invitant les chefs d’associations de base à dupliquer les formations reçues car, selon lui, le jour où la mode béninoise va s’élever, le monde entier tremblera.

Pour cette première phase du projet à Cotonou, une vingtaine de participants, tous des chefs ou membres du bureau d’associations de base ont été formés sur la Généralité de la mode, la Réforme dans la modernisation du secteur de l’artisanat, Pourquoi et comment fidéliser les clients. La formation a pris fin par la visite d’atelier de la maison de mode Félicien Castermann et la remise d’attestations  aux participants. La même formation aura lieu à Bohicon pour les artisans couturiers du centre.

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite