Périple électorale pour le Fauteuil de la Marina: Irénée Agossa mobilise les femmes de Calavi Zopa

1 102

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Un appel à la veille  contre les manipulations en cours) 

Le président du parti ‘’Le Nationaliste’’ était, dans l’après-midi du vendredi 20 novembre 2020, au contact des femmes de Calavi Zopa. Irénée Agossa a effectué cette descente pour plusieurs raisons. Insister sur l’appartenance de son parti au parti ‘’Les démocrates’’  et annoncer aux populations les bonnes nouvelles pour les échéances électorales qui pointent à l’horizon.

 

Le premier responsable du parti ‘’Le Nationaliste’’ est allé à la rencontre des populations de cette zone pour d’abord leur réitérer l’adhésion définitive de son parti ‘’Le Nationaliste’’  au parti ‘’Les Démocrates’’ en course pour le fauteuil de la Marina. Pour lui, il n’y a plus de doute à se faire autour de cette décision qui inscrit formellement le parti ‘’Le Nationaliste’’ sur la liste des partis qui s’opposent au pouvoir en place. « Le parti ‘’Le Nationaliste’’ fait désormais partie des ‘’Démocrates’’ », insiste Irénée Agossa pour signifier qu’il n’y a plus un brin de doute à se faire à ce sujet. Et ce n’est pas seulement ce sur quoi l’homme politique a levé le coin de voile. Le slogan scandé par les femmes rassemblées tout le long de la séance affiche clairement toute la détermination du parti ‘’Les démocrates’’  à ravir la vedette à l’actuel locataire de la Marina. « édo  o yé nan ko. Yé ko o énan djè » qui traduit littéralement en langue Fongbé  « Si on le dit ils ne vont pas  y croire et ils vont en rire. S’ils en rient ça se concrétisera ». Ainsi pour faire savoir que dorénavant la machine du parti ‘’Les démocrates’’, auquel ‘’Le Nationaliste’’ a fait alliance,  est lancé pour aller à la victoire irréversible, quel que soit ce que l’adversaire politique va mettre en place comme arsenal. Les railleries n’émousseront en rien l’ardeur des démocrates pour décrocher la victoire d’Avril 2021. Ce disant, Irénée Agossa s’est employé, lors de la rencontre, à rafraîchir la mémoire des bonnes dames sur tout ce qui fait que l’argent ne circule plus, avant de les appeler à une veille citoyenne pour les prochaines joutes électorales, afin de ne plus se faire tromper à nouveau. « En principe le gouvernent Talon est arrivé pour améliorer la condition de vie des uns et des autres. Mais ce que nous constatons aujourd’hui est la vie de chacun  est en difficulté.  L’argent ne circule pas. Parce qu’au début lorsqu’ils étaient en train  de casser les bonnes dames, je l’avais dit, vous être en train de détruire la structure de base de l’économie nationale. Vous êtes en train de détruire le fondement de l’économie de notre société, le fondement de la circulation de l’argent à la base. Ils n’avaient pas compris. Aujourd’hui l’argent ne circule plus parce qu’on a renvoyé les gens des sociétés. Il y a beaucoup de chômeurs, des sociétés sont fermées. L’argent ne circule plus parce que le groupuscule qui en gagne ne réinvestit pas dans le pays.   L’argent ne circule plus parce que les opportunités qui existent et qui devraient être à la disposition des citoyens, sont aux mains d’une tierce personne qui en jouit. L’argent ne circule plus parce que nous avons un mauvais système d’investissement. Rassurez-vous pour le récépissé   nous l’aurons. Pour ceux qui vous disent que nous ne pourrons pas l’avoir, dites-leur que c’est parce qu’ils ne connaissent pas le chemin». Une manière pour le président du parti ‘’Le Nationaliste’’ de tirer sur la sonnette d’alarme afin de permettre aux populations de Calavi Zopa de garder les yeux ouverts afin de ne plus se faire avoir par des discours fleuve et ronflants.

Teddy GANDIGBE     

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite