Coordinations d’arrondissement de la Plateforme nationale des artisans: Brice Hondi poursuit l’installation

214

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le processus d’installation officielle des différentes coordinations d’arrondissements de la Plateforme de communication du Réseau national des Artisans se poursuit. Après les 2e, 3e, 9e et 10e arrondissements, le président du Conseil administration de l’Ong Club Excellence Adeco, et promoteur de la plateforme, Brice Hondi a procédé mercredi 18 Novembre 2020, à l’installation officielle de celles des 11e, 12e et 13e  arrondissements de Cotonou. Et c’est avec ferveur que les artisans ont massivement répondu à l’appel de celui qu’ils considèrent comme « le Messie »  de leur secteur d’activité. Du siège du 11e  arrondissement, à l’annexe du 12earrondissement sis à Djomehountin, en passant par le Collège Les Pilônes, la coordination nationale a fait le tour, pour envoyer ses différentes troupes en mission.

Œuvrer à une meilleure organisation du secteur de l’artisanat, c’est le vœu le plus cher au Pdg du Groupe Adeco, Brice Hondi. D’où sa décision de fédérer toutes les organisations artisanales au sein d’un même creuset. Ainsi naît la Plateforme de Communication du Réseau des Artisans. La structuration de cette organisation s’étend du niveau national, aux niveaux départementaux et communaux avec des ramifications jusqu’aux arrondissements pour prendre en compte les préoccupations depuis la base. Grâce au dynamisme et à la détermination de son promoteur, la plateforme, en dehors de sa coordination nationale, dispose des relais dans tous les départements. A Cotonou, vitrine du pays, Après l’installation de la coordination communale, depuis quelques semaines, Brice Hondi et son équipe ont entrepris une tournée d’installation des coordinations d’arrondissement.

Promouvoir le secteur de l’artisanat

- Advertisement -

L’objectif visé par le groupe Adeco et son Pdg est de promouvoir le secteur de l’artisanat et de rendre plus efficaces les œuvres des artisans. Brice Hondi l’a encore exprimée aux artisans: « Il s’agit de sortir ce secteur de la précarité », a-t-il martelé. Il déplore donc le manque de renforcement de capacités, de cohésion et d’entraide au niveau des différents acteurs du secteur. « Les artisans doivent se mettre ensemble, pour s’entraider, s’entraîner et asseoir une franche collaboration pour l’évolution du secteur” a martelé Brice Hondi lors des installations. A l’en croire, l’artisanat est le moteur de développement de tout pays: “Si ce pays doit avoir une renommée à l’international, c’est l’artisanat qui peut favoriser cette impulsion », a-t-il proclamé avant de poursuivre : « aucun développement n’est possible sans les artisans. Aucun développement ne peut être possible sans les artisans… L’artisanat doit être uni au Bénin. Et la vision de l’Ong Adeco est aussi de travailler pour unir les artisans. Nous ne pouvons pas évoluer dans la division. Lorsqu’on amène un partenaire dans un arrondissement, tout corps de métier doit être uni derrière le bureau qui reçoit le partenaire. Soyez donc unis pour le décollage effectif de l’artisanat », leur signifiera-t-il.

A chaque étape, des cahiers de charges ainsi que des lettres de mission sont remis par le promoteur aux artisans  appelés à porter et à défendre les idéaux de cette organisation dans leurs arrondissements respectifs, pour l’éclosion du secteur au service de tous.

Th. A.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite