Gestion des déchets solides ménagers dans le Grand Nokoué: Ça grogne déjà chez les agents de Sagibel

1 374

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Des agents en charge de la pré-collecte et de collecte des déchets solides ménagers sont mécontents. Recrutés par Sagibel, l’une des 69 petites et moyennes entreprises retenues dans le cadre du Programme de gestion des déchets solides ménagers dans le Grand Nokoué, ces agents déplorent leurs conditions de travail, leur situation contractuelle de même que certaines décisions de leur employeur…

 

De simples particuliers aux petites et moyennes entreprises, la gestion des déchets solides ménagers dans les communes du Grand Nokoué est désormais assurée par 69 Pme. Ainsi, le gouvernement a mis en place des mécanismes pour accompagner ces dernières dans l’optique d’une réussite de l’opération d’assainissement des communes du Grand Nokoué. Seulement, des bruits de bottes se font entendre déjà notamment à Sagibel, l’une des Pme retenues. « Nous ne gagnons pas ce qui nous est destiné. Nous sommes à un salaire dérisoire loin de ce qui est prévu. Et nous ne pouvons pas réclamer parce qu’il n’y a pas d’emplois. Le chef nous dit que si nous ne sommes pas d’accord, nous pouvons nous en aller. Voilà comment on parle à des pères de famille que nous sommes », se désole un agent collecteur d’ordures dans la commune de Sèmè-Podji. A l’en croire, tout serait mis en œuvre pour les empêcher de vivre de ce travail. Selon un autre agent, il leur est désormais interdit de récupérer des plastiques et autres matières dans les ordures collectées. En effet, ces agents ont l’habitude de trier et de récupérer des plastiques et autres matières qu’ils revendent pour se faire un peu de sous. « Depuis quelques jours, on nous a dit que les plastiques et autres seront triés mais la recette de la vente servira désormais à acheter du carburant dans les tricycles », déplore ce dernier. Sans masques ni gel hydroalcoolique, des dispositifs de lavage de mains ne sont pas perceptibles sur les sites notamment des points de regroupement. Joint au téléphone, l’une des responsables de la structure a estimé ne pas se reconnaître dans les dénonciations tout en faisant savoir que si un agent n’approuve pas les conditions de travail auxquelles il est soumis, il n’a qu’à déposer le tablier. L’ouvrier n’ayant rien à imposer. Pour cette dernière, les agents n’avaient qu’à faire part de leurs doléances à l’employeur. Sagibel a des engagements et s’investit pour bien faire le travail, rassure-t-elle. Selon les confidences, les agents ne seraient pas liés par un contrat à la structure. Face au fait, il importe de se demander si l’appui du gouvernement auxdites Pme dans le cadre de la campagne gratuite de collecte d’ordure n’est-il pas suffisant pour s’approvisionner en carburant. A-t-on d’abord besoin de tirer profit des ordures collectées pour acheter du carburant dans les tricycles ? Les Pme ont-elles de difficultés financières au point de s’intéresser aux miettes que se font des agents qui se disent moins rémunérés ? Autant de préoccupations que suscitent ces dénonciations. Chose curieuse, des confidences de certains agents de Sagibel, bien qu’ils soient exposés à toutes sortes de maladies, ils ne bénéficient d’aucun appui en médicaments, savons, etc.

Faut-il le rappeler,  dans le cadre de la modernisation de la gestion des déchets solides ménagers et surtout la couverture intégrale des communes du Grand Nokoué, les structures en charge de la pré-collecte, collecte et transport des ordures ont été récemment dotées de matériels roulants,  550 tricycles dotés d’un mécanisme de levage automatique de poubelles. Alors que le gouvernement œuvre inlassablement pour la professionnalisation des Pme, il importe que les agents, les principaux acteurs du terrain soient mis dans de meilleures conditions de travail. Vivement que la nouvelle dynamique de gestion des déchets solides ménagers soit fructueuse afin que les populations vivent en permanence dans un cadre de vie sain.

 

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite