Supposé accident mortel du cortège de Patrice Talon: Alain Orounla apporte des clarifications

1 129

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Abondamment relayées sur les réseaux sociaux, les informations selon lesquelles un enfant serait tué à Malanville dans un accident causé par le cortège présidentiel de Patrice Talon a suscité de l’émoi dans l’esprit de plus d’un. Cependant, lesdites informations ne sont pas fondées, selon le porte-parole du gouvernement béninois, le ministre Alain Orounla.

 

L’enfant a-t-il été vraiment fauché par le cortège présidentiel ? “Je tiens à rassurer les uns et les autres que l’accident se serait produit, quelques heures avant l’entrée du cortège présidentiel qui, contrairement aux rumeurs qui se propagent, est totalement étranger à cet accident malheureusement mortel… Je fais partie de ce cortège qui a ouvert la piste. Nous n’avons pas été retardés, nous n’avons eu vent d’aucun incident”, clarifie le ministre de la communication et de la poste et porte-parole du gouvernement, Alain Orounla. Certes, un accident a effectivement causé la mort d’un enfant mais le cortège présidentiel ne serait nullement impliqué dans cet accident qui, selon certains, coïncide juste avec l’arrivée de la délégation dans la commune de Malanville.  “Nous avons appris qu’il aurait eu, bien avant l’entrée du cortège présidentiel dans la ville, un accident mortel qui aurait emporté un enfant…C’est également l’occasion de rappeler aux uns et aux autres, la nécessité de se mettre en sécurité, parce qu’un accident est toujours lié à un manque de vigilance, à une inobservation des règles de sécurité. Nous tenons à ce que, une fois de plus, les populations soient sensibilisées et appelées à maintenir la vigilance en tout lieu et en toutes circonstances” a poursuivi le ministre Alain Orounla avant de présenter ses condoléances aux familles de l’enfant décédé.

 

A.B

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite