Présidente du Tribunal de Ouidah: Edibayo Dassoundo, installée dans ses nouvelles fonctions

1 276

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Tribunal de première instance de deuxième classe de Ouidah a une nouvelle Présidente. Elle a pour nom, Edibayo Dassoundo. Nommée en Conseil des Ministre le 30 septembre 2020, elle est entrée officiellement en fonction, ce jeudi 12 novembre. Ceci, à la faveur d’une audience solennelle, présidée par le Président de la Cour d’Appel de Cotonou, Justin Gbénamèto.  Laquelle cérémonie a en effet connu une forte mobilisation de différents Ordres de la famille justice, des autorités politico-administratives sans oublier ses parents et amis. Ainsi,  au cours de ce cérémonial conforme à l’article 10 de la loi 2001-15 du 21 février 2003 portant statut de la magistrature en République du Bénin qui dispose que : « Les magistrats du siège ou du parquet sont installés dans leurs fonctions en audience solennelle de la juridiction à laquelle ils sont nommés. Procès-verbal est dressé de cette installation. Il est conservé au greffe de la juridiction. Les magistrats ne peuvent accomplir aucun acte de leurs fonctions avant d’avoir été régulièrement installés… »; le Procureur général près la Cour d’Appel de Cotonou a dans ses réquisitions, rappelé à Edibayo Dassoundo, que les attributions du Président du Tribunal de première instance exigent en tout, un sens élevé de responsabilité et de professionnalisme. À en croire ses propos, il est donc au demeurant une véritable cheville ouvrière, un vrai manager. Ayant foi en elle pour cette tâche, Pierre Ahiffon n’a pas manqué de saluer la rigueur professionnelle, le savoir-faire et surtout, selon lui, le savoir-être qui ont amené la hiérarchie à la nommer cumulativement avec ses fonctions de juge au Tribunal de première instance de Cotonou, présidente de la Chambre des libertés et de la détention à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). De ce fait, il a souhaité une excellente carrière à l’impétrante. A sa suite, Justin Gbénamèto a fait savoir à Edibayo Dassoundo qu’ils ne doutent point de ses talents et capacités à réussir cette mission et que le défi à relever est de faire honneur aux femmes qui l’entourent aujourd’hui, en réussissant donc sa mission. « Je vous invite à travailler avec abnégation et dévouement afin de raffermir et de rapprocher la justice du justiciable tout en veillant au bon fonctionnement de votre juridiction. », a renchéri le Président de la Cour d’Appel de Cotonou, tout en prenant l’engagement de l’accompagner, dans cette mission

 

J.G

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite