Olga Akitobi, Pam/Sakété sur l’émission ‘’KILON SELE‘’: « Le développement de Sakété, un devoir pour nous tous »

509

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La première adjointe au maire de Sakéké était l’invité d’une émission radio, ce week-end. Olga Akitobi a décrypté l’actualité nationale avec les journalistes. Principal sujet abordé, les ambitions du conseil communal pour le développement de Sakété.

 

Parlant de l’Union des conseillers, de l’absence de 13 conseillers communaux de Sakété a la rencontre avec le plateau, Olga Akitobi a martelé qu’il est l’heure du développement et nous devons laisser de côté la politique pour ne pas empiéter sur le développement qui toujours été au ralenti depuis des années à Sakété. Nous sommes à l’heure de l’Union sacrée, a-t-elle dit. « Nous devons sonner le glas de la désunion. Car le développement de Sakété est un devoir pour nous tous ».

Olga Akitobi, dans ses propos, n’a pas occulté la question du chômage des jeunes de Sakété. « Cette question me tient sérieusement à cœur et constitue l’une des raisons pour lesquelles j’ai décidé de faire la politique. Si vous voyez de près, je laisse souvent les jeunes prendre les places en matière de positionnement. Et je me bats au jour le jour autant que je peux pour l’intégration des jeunes. Je voudrais exhorter tous les politiciens à penser à la jeunesse, à laisser vraiment la main pour que la jeunesse ait son mot à dire. Car on fait la politique pour le développement de tous et pas pour soi », a-t-elle dit.

Dans ses propos, la première adjointe au maire de Sakété a rassuré qu’une chose est sûre, le président actuel travaille pour que tout le monde puisse être pris en compte. Les femmes aujourd’hui bénéficieront du projet de microfinance, le projet ARCH aussi est un projet phare qui soulagera la grande masse.

Pour ce qui est des dons qu’elle fait à chaque rentrée scolaire,  Olga Akitobi inscrit cela dans un élan de solidarité. « C’est en fonction de ce que je vis autour de moi. Je le fais pour soulager autant que je peux les personnes nécessiteuses qui ont vraiment besoin d’appui pour assurer la rentrée de leurs enfants ».

Sur la question de la vie chère, Olga Akotobi apaise les cœurs. « Ne nous offusquons pas du fait que les choses sont un peu dures aujourd’hui. Ce n’est que le prix à payer pour jouir des bienfaits dans les années à venir », affirme-t-elle.

A propos de la visite des rois du Plateau au président vlavonou

Pour madame Olga Akotobi, il s’agit d’un hommage mérité au président de l’Assemblée nationale. Et cela fait office directement de message au président de la République à travers la deuxième personnalité du pays. Et surtout, ont-ils martelé, les rois ont besoin de rencontrer le chef de l’État en personne pour lui témoigner leur gratitude car les rois sont fiers du travail effectué à ce jour pour le Plateau. Notamment, dans la phase du Pag à partir de 2021, le  plateau y est en bonne place et ça, le président de la République en a fait promesse.

« Nous remercions beaucoup aussi le président Vlavonou Louis qui se bat pour faire rayonner le Plateau ».

 A propos de la plaidoirie du président Talon à Tchaourou et Savè

Olga Akitobi a remercié tous les habitants de Tchaourou et Savè. Ensuite, elle a exhorté les populations à enterrer la hache de guerre, à penser au développement. « Le président Yayi n’a pas été mauvais. Mais nous devons vraiment oublier nos petits intérêts politiciens. Nous devons penser au développement et oublier tout ce qui ne nous fera pas avancer. Je demande aux sages et têtes couronnées de Savè et Tchaourou de prendre patience face au président. J’implore également le président de la République à permettre à nos frères en exil de revenir au pays ».

Projets du conseil communal pour les jeunes de Sakété

« Le conseil communal de Sakété a plusieurs projets allant dans le sens de l’entrepreneuriat des jeunes. Mais nous avons plusieurs priorités actuellement. Et je sais que tout ira pour le mieux bientôt ».

Mot de fin

« Je salue toutes les femmes de Sakété. Particulièrement toutes les femmes  politiques de Sakété en particulier et du Plateau en général. Je salue également le président Louis Vlavonou pour la promotion des jeunes qu’il a commencée par faire ».

 

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite