Désignation du représentant des travailleurs au Conseil d’Administration de la Cnss: La Cstb alerte sur un “… nouveau complot ” de la Rupture

540

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(C’est Richard d’Almeida et non Lucien Glèlè Langanfin, selon la Confédération syndicale)

 

 

- Advertisement -

CONFEDERATION SYNDICALE DES TRAVAILLEURS DU BENIN
(CSTB)
03 B.P. 932 Cotonou
Tél. : (00229) 67-08-61-14 (00229) 67-40-68-00 (00229) 64-58-00-86
Email : cstbsn@yahoo.fr / SiteWeb : WWW.CSTB.bj

 

 

ALERTE AUX TRAVAILLEURS N° 5 !

LUCIEN GLELE LANGAFIN, 1er SGA/CGTB, FAIT
PRESIDENT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE LA CNSS
CONTRE LE CANDIDAT DES TRAVAILLEURS

La Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) est une structure très
convoitée par tous les gouvernements successifs du Bénin parce qu’on y brasse
des centaines de milliards cotisés par les travailleurs salariés. Son Conseil
d’Administration est composé de 09 membres dont 03 du patronat, 03 du
Gouvernement et 03 représentants des travailleurs désignés par la CSA-Benin, la
CSTB et la CGTB. Signalons que le poste de la Présidence du Conseil
d’Administration dans le cas d’espèce de la CNSS, est occupé par rotation entre
les représentants des travailleurs et ceux du patronat privé conformément à la loi.
De même, depuis l’organisation des élections professionnelles nationales, lorsqu’il
s’agit du tour des travailleurs, la présidence est occupée alternativement par la
CSA-Bénin et la CSTB qui sont les deux confédérations représentatives dans le
secteur privé.
Le poste du Président du CA (PCA) du mandat qui vient de s’écouler a été
occupé par le patronat en la personne de monsieur Eustache KOTIGAN dont le
mandat devrait prendre fin depuis décembre 2019 mais que le gouvernement a
illégalement prolongé de plus de 10 mois!
Venons-en à l’objet de l’alerte :
Après l’installation du Conseil d’Administration, le 23 Octobre dernier, c’est le
vendredi 06 novembre 2020 qu’a eu lieu l’élection de son président.
Vu ce que nous avons rappelé plus haut, la présidence revient pour ce
mandat-ci aux travailleurs et précisément au représentant de la CSA-BENIN parce
que l’avant dernier mandat a été occupé par le représentant de la CSTB Laurent
METONGNON. Mais, contre toute attente, c’est le représentant de la CGTB,
monsieur Lucien GLELE LANGANFIN, 1er SGA/CGTB qui a été fait Président du
CA, en violation des articles 7 et 8 du Décret n°2020-458 du 23 septembre 2020
portant différentes formes d’organisations syndicales de travailleurs et critères de
leur représentativité en République du Bénin. L’article 7 du décret précise « La
représentativité des Centrales et Confédérations Syndicales s’établit
essentiellement et de manière séparée, par secteur d’activités public ou privé. Le
secteur para-public ou mixte est assimilé au secteur privé. »
Or, l’article 1er de l’arrêté N°573 du 23 novembre 2006 portant classement
des organisations syndicales issu des élections professionnelles nationales,
précise que dans le secteur privé, la CSA-Bénin et la CSTB sont les deux (02)
Confédérations représentatives ayant obtenu respectivement 41% et 36% de
suffrages exprimés. Quant à la CGTB, elle arrive 3ème avec 13,79%. Mais, ellen’est pas représentative dans le secteur privé parce que n’ayant pas atteint les
15% exigés par le décret.
Nous portons à l’attention des travailleurs que les trois (03) représentants
des travailleurs s’étaient déjà retrouvés avant la date de l’élection pour une
concertation qui a abouti à la désignation de leur candidat qui n’était rien d’autre
que le représentant de la CSA-Bénin. A cette occasion le représentant de la CGTB
a remis une procuration à l’un des travailleurs parce qu’il devrait être absent le jour
de l’élection du bureau du C.A. Mais à la surprise de tous, Monsieur Lucien GLELE
LANGANFIN a précipitamment suspendu son stage de formation professionnelle
en Europe pour revenir participer à l’élection des membres du bureau du C.A. Et
curieusement, c’est lui qui a été choisi comme PCA en lieu et place du
représentant de la CSA BENIN Richard D’AMEILDA prédestiné à ce poste. Que
s’est-il alors passé pour que Lucien GLELE LANGANFIN soit désigné PCA contre
le premier Secrétaire Général Adjoint de la CSA-Bénin, Richard D’ALMEIDA ?
Il y a lieu que les travailleurs s’inquiètent quant à l’avenir réservé à la gestion
de la CNSS. Qu’adviendra-t-il de la gestion des centaines de milliards de francs
des travailleurs à la CNSS?
Nous constatons clairement que le gouvernement de la rupture vient une fois
encore de nommer le représentant des travailleurs qu’il a choisi à la tête du
Conseil d’Administration de la CNSS.
Les travailleurs et le peuple béninois doivent se lever, se mobiliser pour
contrer tout de suite ce nouveau complot dangereux pour protéger les centaines
de milliards des travailleurs salariés de la CNSS pour la garantie de leur retraite et
l’amélioration de leurs conditions de vie.
Cotonou, le 13 novembre 2020

Le Secrétaire Général Confédéral
Nagnini KASSA MAMPO.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite