’’Prix Père André Quenum du bon citoyen’’: Fulbert Adjimehossou, lauréat

567

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La 2ème édition du ‘’Prix Père André Quenum du bon citoyen’’ connaît son gagnant. Fulbert Rodrigue Adjimehossou, Journaliste spécialiste des questions environnementales au groupe de presse Fraternité. C’est à lui que revient l’honneur. Un chèque d’un montant de 500. 000 F Cfa, un trophée et une attestation. C’est ce qui lui est revenu de droit hier, mardi 10 novembre 2020, au Centre Paul VI (Cotonou), lors de la cérémonie de remise du Prix. Son enquête, ‘’Covid-19 : nouvelles embûches pour personnes handicapées’’ a supplanté les 5 autres productions soumises à l’appréciation du jury que composent Noël Allagbada (Journaliste, Président du jury), Pr Fernand Nouwligbèto (Journaliste, Enseignant chercheur) et Thierry Bidouzo (Juriste). L’intérêt et l’originalité de l’article, sa conformité aux normes déontologiques, la qualité des sources de l’information, le style rédactionnel, la correction, sont des critères qui ont concouru au sacre de Fulbert Adjimehossou qui est à son quatrième laurier. Pour Ephrem Quenum, président du comité d’organisation du ’’Prix Père André Quenum du bon citoyen’’, le journalisme n’est pas une poubelle. Seules la qualité et l’excellence le caractérisent. Ce Prix, pour rappel, est destiné à honorer celui dont il porte le nom en tant que citoyen, en tant que journaliste pour ses œuvres et ses valeurs. Lesquelles œuvres et valeurs, le gagnant de cette 2ème édition, tout en remerciant le comité d’organisation et  le journal ‘’La croix du Bénin’’  pour l’initiative, entend travailler à promouvoir.

 

Cyrience KOUGNANDE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite