Outrage au chef de l’Etat: Loth Houénou condamné à deux ans d’emprisonnement ferme

535

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

A l’issue de l’audience tenue au Tribunal de Cotonou ce mardi 10 novembre 2020, Loth Houénou a été condamné à deux ans d’emprisonnement ferme. Les faits mis à la charge du président du parti Pvr, sont relatifs au “harcèlement par le biais de moyens de communication électronique”.

 

Deux ans d’emprisonnement ferme et 200.000 francs CFA d’amende, c’est la peine requise contre le président du parti des valeurs républicaines (Pvr). Il lui est reproché d’avoir diffusé sur les réseaux sociaux, des propos qui portent atteinte aux Institutions de la Républicaine dont le Président de la République. Un  verdict, qui vient confirmer la réquisition du Ministère public qui avait souhaité que le mis en cause soit condamné à 02 ans de prison ferme et une amende de 200 mille FCFA. Après avoir passé 5mois en prison,  Loth Houenou y retourne donc pour purger le reste de sa peine. Mais de sources concordances, le mis en cause défendu par Maître Barnabé Gbago, ancien doyen de la Faculté de droit et de sciences politiques de l’Université d’Abomey-Calavi, entend interjeter appel contre la décision. L’accusé avait été déjà mis en prison pour diffamation contre l’ancien président du patronat du Bénin, Sébastien Ajavon. Après 14 mois de détention, il avait été libéré, le 17 décembre 2019.

Th. A

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite