Embellissement de la ville de Cotonou: Rénové, le carrefour La Sobebra inauguré

2 310

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Au carrefour La Sobebra, sautent désormais aux yeux le gazonnage et l’ornementation florale de cet espace au centre duquel est posé,  sur un socle en béton paré des pierres taillées de Natitingou, une cuve en cuivre recyclée qui servait à cuire le malt pour la fabrication de la bière. Derrière ce  véritable chef-d’œuvre artistique inauguré ce jeudi 5 novembre 2020 pour le bonheur des populations de Cotonou, se cache la Société béninoise de brasseries (La Sobebra).

 

C’est en présence d’autorités gouvernementales et municipales que La Sobebra a ouvert au public l’espace vert de 1660 mètres carrés, de ce rond-point éponyme, entièrement réaménagé. Entreprise éco-citoyenne, elle vient, à travers cette rénovation, montrer une fois encore son investissement dans l’amélioration du cadre de vie des habitants de Cotonou. « La Sobebra est une société qui est responsable. Elle est devenue depuis quelques années un acteur engagé dans l’Environnement. Elle a mis en place des moyens humains, des moyens techniques et des moyens financiers pour pouvoir atteindre cet objectif que nous nous sommes fixé qui est de zéro déchet non recyclé ou non valorisé en 2025. Par Environnement, je souhaiterais inclure ceux de notre entourage, de notre voisinage et aller jusqu’à l’infini ; l’infini de l’air qui nous entoure et qui nous permet de vivre aujourd’hui. Même si c’est de plus en plus compliqué de respirer, il y a encore un espoir, des espoirs pour que nous puissions inverser cette tragique tendance », a laissé entendre le Directeur général de La Sobebra, Sébastien Yves-Ménager. « Pour nous donner les moyens, nous avons ouvert depuis presque quatre ans maintenant, de nombreux chantiers. Beaucoup de chantiers sont visibles. Celui que nous allons inaugurer aujourd’hui en fait partie au même titre que sont visibles les chantiers que nous voyons partout dans les rues de Cotonou, mais aussi sur les routes du Bénin. D’autres chantiers sont moins visibles mais partagent tous le même objectif : celui de protéger nos collaborateurs, nos consommateurs, nos partenaires et notre planète », a-t-il ajouté. Présentant l’ouvrage à l’assistance, M. Yves-Ménager a fait savoir qu’il traduit plusieurs symboles. « Le premier, c’est cette cuve que nous avons, dans notre jargon, coutume d’appeler cuve (…) qui illustre notre métier tel qu’il était pratiqué par nos ancêtres. La pierre de taille sur laquelle cette cuve est posée, c’est notre entourage local, notre attachement au Bénin. Les plantations autour, cette nature fragile qui doit être préservée. Et enfin, le chemin de marche qui a été créé, c’est le bien-être des visiteurs, de la population ; des hommes et femmes qui viendront découvrir cette enceinte. En ces quelques symboles, c’est toute notre société qui est décrite », fait savoir le Directeur général de La Sobebra. Pour Sèdami Gratien Adjagboni, deuxième adjoint au maire de Cotonou, cette réalisation cadre bien avec objectifs de l’exécutif de la quatrième mandature de la municipalité. Profitant de l’occasion, il va émettre une doléance : «  Il est vrai que La Sobebra accompagne la ville de Cotonou dans bien d’autres domaines, et je voudrais saisir l’opportunité de cette cérémonie pour solliciter La Sobebra en ce qui concerne l’illumination de ce carrefour lors des festivités de la fin de l’année 2020 ». Tout en remerciant le Directeur général de La Sobebra et son équipe pour cette réalisation, le deuxième adjoint au maire de Cotonou va inviter d’autres structures privées à imiter la société brassicole pour le rayonnement de la ville. A l’endroit des populations de Cotonou et celles du 4ème arrondissement en particulier, Gratien Adjagboni les a exhortées « à un comportement citoyen pour un meilleur entretien de cet espace ».

Les mots du représentant du gouvernement

C’est la deuxième fois que ce carrefour retient l’attention particulière et un investissement financier important de La Sobebra. En effet, en 2014, elle avait réalisé à ce carrefour un aménagement paysager et des jardins publics, d’une superficie totale de 2578 mètres carrés pour un coût total de 84 millions FCfa. Ayant constaté, la désuétude de l’ouvrage d’art initial, et très soucieuse de l’embellissement de la ville, elle a, malgré la conjoncture économique due à la crise sanitaire de la Covid 19, investi environs 50 millions de ses ressources pour rénover ce carrefour. C’est donc à juste titre que le ministre du Cadre de vie et du développement durable Didier Tonato a également encouragé La Sobebra. « La Sobebra intervient dans beaucoup de secteurs. Mais ce qui justifie ma présence ici parmi vous cet après-midi, c’est la dimension écocitoyenne de La Sobebra. C’est un chemin très difficile pour les entreprises qui recherche le gain facile. Quand on sait l’environnement commercial et concurrentiel très difficile que La Sobebra a traversé il y a quelques années, prendre le chemin de l’éco-citoyenneté peut relever de l’audace. C’est cet audace-là qui nous a impressionnés au niveau du ministère du Cadre de vie et développement durable », a-t-il déclaré. Il poursuit : « Je ne vais pas revenir sur les nombreux chantiers qui sont ouverts. Je trouve simplement que cet effort est convergent avec notre volonté, l’ambition, la vision du président Talon d’améliorer le cadre de vie des Béninois et de ne pas négliger aussi la dimension esthétique qui est très importante pour nous. Ce carrefour complète si bien le projet de modernisation de voirie de l’assainissement de Cotonou qu’on appelle l’asphaltage. Il est totalement cohérent avec le Programme d’assainissement pluvial de Cotonou, la protection côtière et tout l’aménagement balnéaire qui va se déployer à la plage de l’ex zone industrielle de Cotonou. Je suis venu dire merci à M. Yves-Ménager ». Pour finir, le ministre José Didier Tonato a félicité l’artiste béninois Romuald Hazoumè qui a travaillé à la conception de l’ouvrage et rassuré de sa disponibilité à continuer « ce partenariat » avec La Sobebra pour d’autres chantiers de développement.

La Sobebra : des certifications dans maints domaines

Toutes les usines de production de Sobebra à Cotonou et Possotomé sont certifiées :

Iso 14001 : 2015 Système de management Environnemental

Iso 45001 : 2018 Système de management Santé et Sécurité au Travail

Iso 9001 : 2015 Système de management de la Qualité

FSSC 22000 v5 : Système de management de la Sécurité des Denrées Alimentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite