Rentrée académique à l’Uac: Sous le signe de la paix et de la concertation

444

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Université d’Abomey-Calavi a effectué sa rentrée académique solennelle 2020-2021 ce mercredi, 28 octobre 2020. Une reprise des activités placée sous le signe de l’accalmie et de progrès sur le campus….

 

- Advertisement -

Résolument engagée à faire de l’Université d’Abomey-Calavi, une université de référence dans la sous-région et en Afrique, l’équipe rectorale réitère son engagement à réussir le pari dans une démarche de consultation permanente et de culture d’un climat pacifique. L’année académique 2020-2021 s’annonce alors comme une année apaisée prometteuse en termes de succès et de progrès à tous les niveaux pour le bonheur des étudiants ainsi que de tous les acteurs de la communauté universitaire. «L’Equipe rectorale et moi, nous nous engageons à inscrire notre démarche dans la consultation permanente des partenaires sociaux et des différents responsables des entités des écoles et des instituts de l’Université d’Abomey-Calavi pour toutes les questions en rapport à la vie de notre institution commune. C’est un engagement pris et qui continuera d’être tenu », a déclaré le recteur, Maxime da Cruz. Il a, par ailleurs, invité les acteurs de l’Uac à travailler pour y maintenir constamment un climat de paix qui permettra d’éviter entre autres, des événements malheureux à l’image de la perte de l’un des étudiants au cours de l’année 2019-2020 et dont il salue la mémoire. Le recteur rassure de ce qu’au sujet des différentes réformes annoncées, les discussions se poursuivront avec le ministre pour la sauvegarde des acquis, fruits des luttes de toute la communauté universitaire. Prenant la parole, le représentant de l’intersyndicale des Universités du Bénin a insisté sur la démocratie à l’université. « La démocratie, un pilier en crise dans nos universités. Sans liberté académique, l’enseignement supérieur court vers sa chute », a-t-il relevé mentionnant entre autres la question de nomination des responsables. Il a appelé à une mobilisation pour sauver cette démocratie à l’université et à dénoncer des collègues qui courent pour les nominations au poste de recteur et de vice-recteur. L’autorité rectorale promet de poursuivre et de renforcer avec son équipe, le plaidoyer pour la promotion des enseignants ; l’amélioration des cadres et des conditions de travail des enseignants, des étudiants ainsi que du personnel administratif et technique.

Notons qu’à cette rentrée solennelle, le rectorat a remis des lettres de félicitations à 36 enseignants admis à faire valoir leur droit à la retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite