Univers littéraire béninois: Joseph Foundohou lance «Quand tu t’en iras… »

232

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La littérature béninoise s’est enrichie d’un nouvel ouvrage. «Quand tu t’en iras… », est un nouveau livre mis sur le marché béninois par Joseph Foundohou, Administrateur des impôts à la retraite. La cérémonie officielle de lancement s’est déroulée samedi 24 octobre 2020, dans l’enceinte de l’Ecole supérieure Sainte Félicité à Godomey.

 

«Quand tu t’en iras… » est une autobiographie de Joseph Foundohou, Administrateur des impôts à la retraite, parue aux Editions nadira.com. A travers l’ouvrage, l’auteur expose les périphéries qui ont jalonné son parcours professionnel en matière de corruption au sein de l’administration béninoise. Un chef-d’œuvre littéraire laissé à la postérité par ce cadre rigoureux, intègre et doté d’une grande probité intellectuelle. Sa grande rigueur imprimée à la cellule passation des marchés publics du ministère de la santé, en tant que premier responsable de la structure, lui a valu des hostilités, au point où il a dû démissionner le 8 août 2008, ne voulant pas cautionner la mafia qui se jouait dans ce qu’il convenait d’appeler l’affaire des 5 milliards prévus pour l’acquisition des matériels médicaux destinés aux hôpitaux. L’ouvrage vient donc à point pour éclairer l’opinion sur les tenants et aboutissants de la sulfureuse affaire. «Quand tu t’en iras… » est également une exhortation faite aux lecteurs d’impacter la postérité par des souvenirs qui demeurent éternels. «J’ai servi avec intégrité. Tout comme moi, il y a des milliers de fonctionnaires béninois vertueux auprès de qui, la jeune génération peut apprendre. Il serait bien qu’eux aussi rédigent leur riche parcours pour enrichir la connaissance des plus jeunes», leur indiquera-t-il.

- Advertisement -

Dans son intervention, le Président du Front des organisations nationales contre la corruption (Fonac), et ancien Président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), préfacier de l’ouvrage a salué le courage et l’abnégation de l’auteur. Jean Baptiste Élias a invité à la lecture du livre qui pour lui est très instructif.

Th. A.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite