Phase répressive des chargements hors pacs à Bohicon: Une dizaine de véhicules saisis, un indélicat gardé

399

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La répression des chargements hors parcs a été enclenchée, hier mercredi 21 octobre 2020, à Bohicon par le maire Rufino d’Almeida. Ce faisant l’autorité communale entend assurer la sécurité des personnes et des biens dans sa commune  puis  assainir les finances locales.

 

- Advertisement -

Les chargements hors parcs ne sont plus de mise dans la ville de Bohicon. Ainsi en a décidé les autorités de la ville qui ont déterré la hache de guerre contre cette pratique qui n’a fait que trop durer. A la tête d’un impressionnant détachement policiers, la maire de la Commune de Bohicon, Rufino d’Almeida, a sillonné les grandes artères de la ville carrefour pour épingler les indélicats qui continuent de s’opposer à la réglementation. Ce tour a permis d’interpeller neuf conducteurs de taximen pour qui le mois de sensibilisation ne leur a pas suffi pour se ranger.  Ils ont été donc pris en flagrant délit en train de faire le chargement hors parcs. Aussitôt leur véhicule a été conduit à la fourrière et ils doivent payer 30.000FCfa  au trésor public plus les frais de fourrière avant de reprendre leurs engins.  Dans la foulée un conducteur a été arrêté parce qu’en voulant fuir la police il a causé des dommages à autrui. Ainsi, il sera présenté au procureur de la République près le tribunal de première instance d’Abomey qui décidera de son sort. Satisfait de la moisson de la mi-journée Rufino n’entend reculer devant rien. «La détermination du conseil communal est totale. Il n’y aura plus de chargement hors parcs à Bohicon pendant les six prochaines années. Il n’y aura pas d’intervention en faveur de qui que ce soit quiconque contrevient à la réglementation supportera les conséquences » a-t-il martelé. Quant aux policiers, il leur a demandé de rester fermes. « Soyez sans pitié. Même si mon frère même père même mère commet infraction, verbalisez-le » a recommandé Rufino d’Almeida.  A en croire ses propos, le chargement hors parc constitue non seulement une source potentielle d’accidents de circulation mais aussi crée un manque  à gagner pour les caisses de la Commune. Ainsi la pression sera maintenue jusqu’à l’éradication totale de ce comportement qui n’honore guère la ville de Bohicon. Pour rappel, les gares de Oussaho et du carrefour Dako sont suspendus. En attendant la mise en service de la gare de Saclo en construction, celle de Sodohomey est autorisée à fonctionner. Celle du carrefour Zakpo est fonctionnelle mais, elle sera déplacée vers  Avogbanan à la fin de l’année.

 

Fernand Kinmahou

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite