Journée mondiale des enseignants: L’effort de résistance des éducateurs célébré à Abomey

335

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les manifestations commémoratives de la Journée mondiale des enseignants édition 2020 se sont déroulées ce lundi, 19 octobre 2020 à l’Ecole normale des instituteurs (Eni) d’Abomey. L’occasion pour le ministre de l’enseignement secondaire, Mahougnon Kakpo de rendre hommage à ces acteurs du secteur éducatif…

 

“L’effort de résistance des enseignants face à leur rôle d’éducateur dans les moments difficiles”, tel est le thème autour duquel se sont articulés les échanges au cours de cette journée. A en croire le ministre de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle, Mahougnon Kakpo, en raison de la réalisation des Objectifs du développement durable (Odd4) et l’agenda Education 2030, l’enseignant est plus sollicité qu’auparavant. “A cela s’ajoute les situations de crise telle que la pandémie du COVID-19 qui imposent de nouveaux défis au système éducatif particulièrement aux enseignants. Dans ce contexte, il est préférable de privilégier l’enseignement à distance pour assurer la continuité de l’éducation et de l’apprentissage afin de parvenir à de meilleurs résultats. D’où la nécessité de repenser la méthode de travail des enseignants” a affirmé l’autorité ministérielle. Toute chose qui, selon lui, devrait amener les gouvernants à œuvrer davantage pour l’autonomisation et la valorisation des enseignants en leur octroyant une formation de qualité pour le développement de leur leadership. Evoquant les actions menées par le gouvernement pour l’épanouissement des enseignants, le ministre a fait savoir que des efforts louables sont engagés pour pallier les difficultés du secteur de l’éducation et dont les résultats sont de plus en plus perceptibles. “D’autres réformes sont en cours pour rendre notre système éducatif plus performant et attractif…Nous ne devons nullement occulter les problèmes que rencontre notre système éducatif et qui rendent la tâche encore plus difficile à nos enseignants. Nombreux sont nos écoles, collèges, lycées et universités, qui, en dépit du nombre insuffisant des salles de classe et des amphithéâtres, enregistrent, tous les ans, un nombre de plus en plus croissant d’écoliers, d’élèves et d’étudiants. Nombreux sont nos enseignants dont le profil requis pour une meilleure qualité d’enseignement reste à améliorer” poursuit-il. Il a, par ailleurs, exhorté les enseignants à s’engager dans un partenariat réellement constructif avec le Gouvernement. «L’objectif du Gouvernement, c’est de disposer des enseignantes et enseignants bien formés, professionnellement qualifiés et motivés, travaillant dans un cadre décent et disposant d’un soutien approprié pour transmettre le savoir”, précise le ministre Mahougnon Kakpo. Tout en rendant un hommage à tous les acteurs sociaux et syndicaux du système éducatif, il a reconnu l’abnégation dont ils font preuve au quotidien à la tâche.

- Advertisement -

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite