Compétitivité des entreprises en Afrique de l’Ouest: L’Uemoa engagée pour le “consommer local’’

711

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) s’engage à faire la promotion des produits locaux dans la sous-région. Le président de la Commission de l’Union, Abdallah Boureima l’a d’ailleurs témoigné au cours de la cérémonie du lancement de la première édition du “mois du consommer local“ au sein des Etats membres à Ouagadougou au Burkina Faso.

 

Le président de la Commission de l’Uemoa a déploré le manque d’engouement pour les produits locaux. A l’en croire, ce désintérêt pour les produits locaux constitue un véritable obstacle à la compétitivité des entreprises de l’Union qui n’arrivent pas à tirer suffisamment profit du vaste marché estimé à plus de 120 millions de consommateurs que représente l’Union. « Les différents rapports de surveillance commerciale élaborés par la Commission, en partenariat étroit avec les Etats membres, font apparaître un désintérêt sans cesse croissant des consommateurs de l’Union pour les produits locaux, voire communautaires », affirme Abdallah Boureima. Faut-il le souligner, en dépit des efforts consentis pour valoriser les potentiels nationaux à travers la transformation locale des produits, les modes de consommation dans l’Union sont de plus en plus extravertis. L’initiative « mois du consommer local » dans tout l’espace Uemoa devra permettre de faire face à la situation à travers une promotion des produits locaux. « L’objectif ultime de cette initiative est de créer un espace de dialogue entre les consommateurs et les producteurs locaux, une des conditions de la promotion de l’économie locale. A cet effet, les Ministres en charge du Commerce de l’ensemble des huit Etats de l’Union se sont engagés à prendre toutes les dispositions utiles pour promouvoir la consommation des produits locaux et ceux de l’espace UEMOA, pendant le mois d’octobre de chaque année » déclare le président de la Commission de l’Uemoa.  Une volonté des Etats membres, de donner un grand coup d’accélérateur à la consommation des produits locaux et surtout de promouvoir « le made in UEMOA » afin de promouvoir la compétitivité de nos entreprises. Ainsi, durant ce mois d’octobre 2020, les principales villes de l’Uemoa connaîtront une animation particulière avec des ateliers de réflexion, des foires et expositions des produits locaux, des activités d’information des consommateurs locaux. « Mieux, autour du slogan « mois du consommer local » , l’ensemble des pays de l’Union seront amenés à adopter de nouvelles mesures destinées à encourager l’accès de certaines franges de la population aux produits locaux et communautaires. Au-delà de l’aspect commercial, ce mois sera surtout un mois de réflexion inclusive sur les défis et les obstacles à la consommation des produits locaux et envisager ensemble les mécanismes de promotion de nos produits, à travers notamment des labels de qualité. C’est à ce prix que nous pourrons créer des conditions encore plus favorables au développement des échanges commerciaux entre les pays côtiers et les pays de l’Hinterland en mettant l’accent sur la valorisation des produits d’origine communautaire » rassure Abdallah Boureima. Notons que le ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat du Burkina Faso est le parrain de cette édition du “mois du consommer local“.

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite