Lancement officiel de ses activités culturelles à Ouissi: L’Association des nouvelles stars éclore le talent des jeunes

510

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Association des nouvelles stars de Ouissi, un village de l’arrondissement de Paouian, dans la Commune de Dassa-Zoumè, a fait sa sortie officielle, le samedi 27 septembre 2020, à Ouissi. C’était à la faveur  d’une soirée récréative au cours de laquelle les jeunes adhérents ont exhibé leurs talents artistiques au public qui ne s’est pas du tout ennuyé.

- Advertisement -

Valoriser le potentiel artistique et culturel de Ouissi et participer à la formation et à l’épanouissement de la jeunesse. Telle est la noble vision que défend  l’Association des nouvelles stars qui a gravi pour la toute première fois les marches du podium du Festival international des arts et de la culture Ifèdoun le week-end écoulé. A cette occasion, les jeunes, membres de ladite association,  pour la plupart des étudiants et élèves natifs de Ouissi, ont révélé à leurs parents  et à leurs convives le village à travers plusieurs tableaux culturels de danses traditionnelles et modernes. En effet, à en croire les propos de Rachelle Adjaho, la présidente de l’Association  des nouvelles stars, le déclic de l’initiative est parti d’une simple animation folklorique entre amis  du même village et partageant les mêmes idéaux. Quelques années plus tard, ayant constaté qu’ils ont des talents qui sommeillaient en eux, les jeunes élèves et étudiants ont alors décidé de formaliser ces rencontres  sporadiques en une association culturelle dont la vocation est de parfaire les compétences artistiques et culturelles innées ou acquises par chaque membres pour en faire un outil de développement et de leur épanouissement. L’atteinte de cet objectif, dira Arnaud Agbani, l’un des maillons importants de cette organisation, a nécessité des séances de répétition bien cadrées par un règlement intérieur pour se donner une certaine ligne de conduite et maintenir le sérieux dans la démarche, car aucune «entreprise fut-elle individuelle ou collective ne marche jamais dans le désordre» a-t-il laissé entendre. Etant une association naissance avec de frêles épaules, elle compte pour le moment sur la cotisation de ses membres et les fruits ses prestations artistiques, selon Fabrice Adjinata, le Secrétaire général de l’Association des nouvelles stars. Ouverte à tout jeune qui le désire, cette organisation,  précise Sylvain Tabé, le trésorier général du groupe, puise ses ressources  de créativité et son inspiration  dans les danses traditionnelles locales  en vogue  ou abandonnées et y apport du sien afin d’en faire des rythmes innovants. Avec les conseils et les orientations  de Michel Agbani et de bien d’autres aînés, ces jeunes qui ambitionnent de devenir des stars internationales de la culture béninoise comptent porter très haut l’étendard du Bénin rien que par les danses traditionnelles, le théâtre et les contes. Pour que cette ardente volonté ne s’émousse, ils sollicitent le soutien des autorités et autres bonne volonté de la Commune.

 

Fernand Kinmahou 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite