Rencontre Centrales syndicales et ministre des finances: Ce qu’il faut retenir des échanges

556

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Compte-rendu des Confédérations syndicales

- Advertisement -

Les secrétaires généraux de l’UNSTB, de la CGTB, de la COSI Bénin, de la CSPIB, de la CSUB et le premier secrétaire général adjoint de la CSA Bénin ont tenu ce jeudi 24 septembre 2020, une rencontre avec le Ministre de l’Economie et des Finances. Cette rencontre organisée à la demande des secrétaires généraux des six confédérations avait pour objet d’échanger sur l’apurement des arriérés de rappel, les dispositions envisagées pour l’amélioration des conditions de vie des travailleurs dans les prévisions budgétaires de 2021 et autres préoccupations liées aux travailleurs de certaines entreprises publiques.

Des discussions, on peut retenir :

1- Sur l’apurement des rappels : l’option faite par le gouvernement est l’allocation mensuelle d’un milliard qui sert à apurer les arriérés en tenant compte de l’antériorité de la dette. Il faut noter que le montant d’un milliard est le minimum mensuel à consacrer à l’apurement des arriérés. Compte tenu des disponibilités, cette cagnotte peut être revue à la hausse par le gouvernement.

Les secrétaires généraux ont relevé l’insuffisance du critère d’antériorité qui ne permet pas aux travailleurs de ressentir l’apurement progressif des arriérés de rappel.

Afin de faciliter une meilleure lisibilité et le respect de cet engagement et d’autres du gouvernement en liens avec le mieux-être des travailleurs, les Secrétaires Généraux ont demandé la nomination d’un point focal. Le ministre a retenu le Secrétaire Général du Ministère à cette fin.

La question du paiement des salaires aux agents en attente de contrat depuis 10 ans a été abordée.

S’engageant à faire de ce dossier une priorité, le ministre a promis discuter avec son homologue de la fonction publique pour un aboutissement rapide des dossiers en attente actuellement en étude à Bohicon par la commission mise en place à cet effet. Le ministre a promis faire en sorte que ces derniers perçoivent leur salaire avant la fin de l’année.

2- Sur l’amélioration des conditions de vie des travailleurs : Le ministre a relevé que les discussions budgétaires sont actuellement en cours et s’est engagé à poursuivre les discussions avec les secrétaires généraux sur le relèvement de la valeur du point indiciaire au titre du budget 2021.

Spécifiquement sur le relèvement du SMIG, il a souligné que des échanges sont envisagés les prochains jours avec le patronat sur la question.

3- La situation des travailleurs des entreprises PAPME, Ex SMTP, SITEX et BENI-RAIL a été abordée.

Des éclairages ont été donnés par le ministre sur la gestion de la situation de chacune de ces entreprises.

Sur les préoccupations relatives aux structures sous tutelle, les parties prenantes ont convenu d’avoir plus d’éclaircir sur chaque cas avant le jeudi prochain.

Les deux parties se sont séparées avec la promesse de se retrouver les prochaines semaines pour poursuivre les discussions.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite