Ministère de la santé/ Scandale des ambulances: Jean-Baptiste Elias devant la Bef

1 020

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le dossier des ambulances acquises à coût “exorbitant” de 90 millions l’unité au profit du ministère de la santé, continue de faire son chemin.  Loin des micros et caméras, la justice s’invite de plus en plus dans ce feuilleton. À la Brigade économique et financière (Bef) où le dossier a atterri, plusieurs personnes plus ou moins impliquées défilent toujours. La dernière, c’est Jean-Baptiste Élias (photo). Ancien Président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc) et patron du Front des organisations nationales contre la corruption (Fonac), l’homme avait à l’avènement de cette affaire, joué un rôle prépondérant. Puisque, c’est de lui qu’est partie la première dénonciation publique relative aux flous et irrégularités, observés dans la passation du marché ayant conduit à l’achat de ces véhicules médicalisés. Devenues virales et controversées, ces dénonciations n’ont pas manqué d’alerter la justice qui, grâce à ce même Jean-Baptiste Élias, a connu du dossier. En sa qualité de sachant, il a été appelé à la Bef pour y être écouté, il y a trois semaines environ. Dans sa déposition écrite et signée, le Président du Fonac a dit ce qu’il sait des faits, qui caractérisent ses premières dénonciations et alertes au début de cette affaire. Saisie au même titre que la Bef, la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) quant à elle, s’intéresse aussi au dossier qui a pris l’allure d’un scandale. Selon certaines sources, Jean-Baptiste Élias après son passage à la Bef, pourrait être appelé à répéter prochainement le même exercice devant le Procureur spécial de cette Cour. Tout en confirmant l’information de son interpellation par la Bef, l’homme se dit être prêt à répondre à l’appel de la Criet, s’il y est invité. En clair, ce dossier dans lequel plusieurs noms ont été cités, n’a pas encore dit son dernier mot.

 

- Advertisement -

J.G

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite