Dématérialisation des actes des carrières dans l’administration publique: Les fonctionnaires de l’Etat s’approprient les nouvelles réformes

1 492

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les agents permanents de l’Etat en poste dans les directions déconcentrées du département du Zou se sont appropriés les innovations qu’induisent la dématérialisation des actes des carrières dans l’administration publique. C’était le mardi 08 septembre dernier, à la faveur d’un atelier de formation qui a eu lieu à Bohicon.

 

De nombreuses études ont révélé que les  mécanismes utilisés par le passé  n’ont guère donné satisfaction aux usagers de l’administration publique à cause de leur lourdeur,  du clientélisme, du népotisme, et la corruption qu’ils généraient. Pour corriger ces tares, le Ministère du travail et de la fonction publique (Mtfp) a initié la dématérialisation des processus et actes de gestion pour moderniser l’administration et redonner confiance à ses usagers. Ce nouvel outil introduit dans les habitudes est encore méconnu du grand nombre des fonctionnaires de l’Etat. D’où la nécessité de le vulgariser. A en croire Fred Whannou, Directeur départemental du travail et de la fonction publique du Zou, l’objectif poursuivi est d’informer le groupe cible de l’existence de cet outil de gestion, d’en expliquer le fonctionnement et d’en présenter les avantages. Il éatit aussi qustion, de renseigner les participants sur le processus de dématérialisation de la gestion des carrières dans l’administration publique. A travers donc les communications qui leur ont été présentées les participants, au nombre d’une cinquantaine environs, ont acquis de nouvelles connaissances quant à l’utilisation optimale du nouvel outil qui permet de réduire les délais, d’éviter les tracasseries, de lutter contre les actes de la corruption et de satisfaire l’usager en un seul clic. Il suffit d’être inscrit sur la plateforme et d’avoir son mot de passe pour y avoir accès. Les agents en poste dans les services déconcentrés du Zou sont désormais outillés  pour implémenter ce nouvel outil et partager les connaissances avec les absents à la séance de vulgarisation.

 

Fernand Kinmahou  

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite