A l’ère de la Rupture: Où sont passés les politiques, champions en dons?

451

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

De Mathieu Kérékou à Yayi Boni, les Béninois ont dû faire le constat que sous ces deux gouvernements, des acteurs politiques notamment se sont fait connaître et se sont imposés dans le landerneau politique rien que par leur générosité. Leur altruisme débordant leur faisait faire des œuvres sociales, caritatives dans différentes régions du pays. Réalisation de pont par ci, construction de salles de classe ou de mosquée par là. Ailleurs, ce sont des dizaines de motos et de véhicules 4*4 qu’on offre gracieusement à des jeunes et des têtes couronnées. Les moins discrets de ces donateurs y associent les médias après avoir baptisé le don sous leur identité. Depuis 2016, à l’avènement du pouvoir de la Rupture, le constat est à l’antipode du tableau précédemment peint. Ces politiques mécènes dont certaines manifestations sont souvent placées ” sous leur haut parrainage ” et leurs noms abondamment cités dans des chansons, se font bien rares. Des confidences racontent qu’ils ne décrochent même plus les appels, ni ne répondent aux messages de ceux qu’ils n’hésitaient pourtant pas à aider spontanément dans un passé pas trop lointain. Préoccupant, n’est-ce pas ? Que se passe-t-il donc dans le pays? Pourquoi ce brusque changement ? Ce constat est-il le reflet de la sécheresse financière dont se plaint beaucoup plus la population à la base ? Est-ce l’argent sale qui ne circule plus dans les mains de ces ” bonnes volontés” comme se plaisent à le dire les thuriféraires du régime ? Sinon, quel intérêt ces acteurs politiques ”au bon cœur” d’antan ont-ils à subitement thésauriser l’argent et à ne plus faire de don? Ou bien la générosité a baissé parce que les élections sous la Rupture ne sont plus des moments de grands challenges entre Mouvance et Opposition ? Doit-on aussi comprendre à travers cette baisse de générosité une punition infligée aux potentiels bénéficiaires pour l’option Rupture opérée il y a plus de 4 ans à la tête du pays ? L’un dans l’autre, l’évidence est là et crève l’œil.

 

- Advertisement -

Worou BORO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite