Présidentielle 2021/ Suspension du Révérand Pasteur Émile Adoté: L’Église des Assemblées de Dieu donne le bel exemple

3 751

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Révérend Pasteur Émile Adoté de l’Église évangélique des Assemblées de Dieu du Bénin, est suspendu pour une durée de deux ans. Cette information qui s’apparentait à une fausse rumeur a été en effet confirmée à votre Journal, par un haut responsable de cette confession religieuse. Le Bureau exécutif qui a pris cette décision contre l’ancien Président du Collectif des Associations des Églises évangéliques du Bénin (Caeeb), lui reproche un fait loin d’être banal : une prise de position publique en violation des textes qui régissent cette Église. En effet, le concerné a  invité l’actuel chef de l’Etat, Patrice Talon à se porter candidat pour un second mandat. Un comportement jugé désobligeant et peu orthodoxe par l’Église qui, par voie de conséquence, lui a appliqué ses textes. Au demeurant, tenant compte de certaines considérations et appels à l’union, le Conseil national était prêt à rendre un peu souple cette sanction. Mais, des pressions et comportements dédaigneux émanant des proches du Révérend Pasteur et tendant à influencer le Conseil a tout plombé. De ce fait, la sanction est maintenue et lui est appliquée déjà. Toutefois, contrairement à ce qui se dit dans l’opinion et faisant état de ce que le Pasteur Émile Adoté serait en train de construire sa propre Église, rien n’en est. En définitive,  l’Église des Assemblées de Dieu vient de donner un bel exemple à toute la Communauté religieuse du Bénin et, particulièrement aux religions endogènes qui au grand dam des principes qui régissent leurs cultes, prennent depuis peu fait et cause pour la candidature du chantre de la Rupture. Vivement que d’autres emboîtent le pas aux Assemblées de Dieu.

 

J.G 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite