Réflexion sur la mise en place de structures décentralisées: Le Br se rapproche des militants à la base

757

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Le parti satisfait de sa performance aux communales)

Le Bloc républicain (Br) à travers son Bureau politique met les petits pas dans les grands pour la mise en place bientôt, de ses structures décentralisées. Pour y arriver, les membres de ce Bureau, sous la houlette de son premier responsable Abdoulaye Bio Tchané, se sont donné rendez-vous, samedi 22 août 2020 à Dassa, pour un atelier à cet effet. Instant pour eux de jeter les bases pour un avenir radieux du parti à partir de ses différents scores, au sortir des joutes électorales passées.

 

Le Br entend étendre ses structures représentatives, dans toutes les contrées du Bénin. Les réflexions afférentes à la concrétisation de ce projet étant déjà en cours, le parti entend les poursuivre, pour la mise en place effective de ces structures. Ceci, afin de mieux se rapprocher des militants à la base. C’est donc dans cette perspective que le Bureau politique de cette formation politique de la mouvance s’est réuni en un atelier de concertation. Lequel a d’ailleurs été présidé par le Secrétaire Général National du Parti, Abdoulaye Bio Tchané et élargi aux Ministres et à l’ensemble des députés du parti. Après les discussions relatives donc à la mise en place et l’importance de ces structures décentralisées dans la vie du parti, les participants à cette rencontre se sont aussi penchés sur sa notoriété, sur l’échiquier politique du Bénin. A cet effet, ils sont revenus sur les tenants et aboutissants des résultats issus des élections communales et municipales dernières. Dans les analyses, il ressort que malgré le fait que le Br n’ait pas pu arriver en première position à l’issue de ces élections, il a tout de même fait un bond qualitatif réfléchi. Ce qui, selon les participants,  a permis au parti de resserrer l’écart entre l’Union progressiste (Up) et lui. Pour preuve, ils font ressortir les chiffres qui donnent  un écart de 142.800 voix défavorables soit 13% pendant les élections législatives, contre 64.400 voix d’écart défavorable, soit 2,53% pour ces élections communales. Mieux, ils font remarquer que le Br a réalisé ce score malgré l’entrée en campagne de la Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) pour le compte des élections communales. Tout ceci, alors de cette Fcbe était censée partager les zones comme le Borgou, l’Alibori et l’Atacora ouest (2kp) où la présence du Br a été plus remarquable pendant les élections législatives. La prise en compte du classement des cauris dans ces régions indique d’après eux que globalement, le Br est mieux équilibré sur toute l’étendue du territoire national. Et que par ricochet, c’est bien cet équilibre qui lui a permis de rattraper son retard sur le parti Up, bien qu’ayant relativement régressé dans une zone réputée être son fief. « S’il est vrai que le Br a confirmé sa présence sur toute l’étendue du territoire national, il faut tout de même reconnaitre que celui-ci n’a pas encore réussi à exprimer son plein potentiel sur le terrain. C’est donc pour combler ces insuffisances et prendre la place qui est réellement la sienne que le Bureau politique du Parti, élargi aux Ministres et Députés, sous la direction de son Secrétaire Général National, monsieur Abdoulaye Bio Tchané a organisé cet atelier de Dassa », reconnaissent-ils.  Au terme des activités, les participants à cet atelier n’ont pas manqué d’exprimer leur satisfaction et promettent s’impliquer davantage, pour l’enracinement du parti.

J.G

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite