Destination Bénin: Gadomè, ce village stratégique des Watchis

1 265

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Situé à une cinquantaine de kilomètres de Cotonou, à environ 10 kilomètres de Comé venant de Cotonou, Gadomè est le dernier village que vous verrez avant d’aller à Comé. C’est un village particulier, même à 1h du matin, il est animé. C’est aussi une localité dans laquelle les jeunes sont très engagés surtout pour défendre leurs intérêts. Cette localité charrie les tous premiers cadres Watchis dans un beau vieux temps. Gadomé, littéralement veut dire en langue Watchi, sous les fers.

 

« C’est la capitale de l’huile rouge au Bénin. Aucune localité béninoise ne peut réussir la manière dont ils la font »,  souligne un admirateur averti de la contrée dans une causerie.  Et c’est réel. A Gadomé presque toutes les familles ont une palmeraie.  Le vrai sodabi c’est cette contrée du Bénin qui en détient les secrets de la préparation.  Gadomè abrite par ailleurs une légendaire place dénommée Agbonnou. Une place chargée d’histoire sur laquelle nous allons revenir. Et en matière de ressources humaines, c’est l’un des villages qui détient le record des belles femmes.  Gadomé, c’est trois quartiers à savoir : Avedji, Gadomé la métropole, et Kpongonou. Plus de 20 collectivités y habitent. Parmi elles : les Aklumasiku, les Teko, les Atikou, les Folisso, les Adjo, les Ayikan, les Dayiko, les  Ananicodji, la collectivité des belles femmes, Anagani, les Adjangni, les gens d’Assouvicodji, les Adjogloin, les Adobo, les Dalokpoe, soussoumassou, djrorococo, pléplé lévo.

 

TG.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite