Gouvernance décentralisée : Les Fcbe perdent encore un siège à Parakou

5 116

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

C’est parti pour une longue période d’instabilité à Parakou. Et pour cause, la Cour suprême vient d’invalider à nouveau le siège d’une conseillère du parti Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) dans la cité des Kobourou. Alors que l’élection du nouveau maire est prévue pour vendredi 7 août prochain, des suites de l’invalidation du siège d’un conseil de la même formation politique, la nouvelle est tombée comme une foudre. Une nouvelle donne qui vient mettre en difficulté Aboubacar Yaya et ses coéquipiers, tant la majorité a changé de camp. Désormais réduits à 15 conseillers, les Fcbe perdent la majorité au Conseil municipal de Parakou. Ils donnent ainsi l’opportunité aux partis Union progressiste (Up) et Bloc Républicain (Br), tous favorables aux actions du chef de l’État, d’élire le nouveau maire, avec accord de gouvernance. En vertu de la nouvelle loi interprétative votée par l’Assemblée nationale, l’Up et le Br n’auront donc qu’à désigner le nouveau maire vendredi prochain, au cas où cet accord de gouvernance serait effectif entre les deux partis proches de Patrice Talon. Par ailleurs, des recours en invalidation sont également formulés contre des conseillers Up et Br, par les Fcbe dans le même conseil municipal du fait de la condamnation par la justice. Les jours à venir réservent donc des surprises dans cette municipalité.

 

- Advertisement -

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite