Fête de l’igname et Covid19: Savalou sera-t-elle l’exception ?

439

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La fête de l’igname à Savalou se tiendra-t-elle ou pas cette année? En effet, à 10 jours de la tenue de cet évènement connu pour son effervescence rien n’a filtré…

 

Jusque-là, le Comité d’organisation est resté muet alors même que du côté de Savalou dans les Collines, chaque année, la fête de l’Assomption coïncide avec le rituel de l’igname suivi de réjouissances populaires qui drainent du monde venu de divers continents. Il y a par exemple des entreprises, des commerçants qui débarquent à Savalou pour faire des chiffres d’affaires pendant la période. Des touristes aussi. S’ils ne sont pas situés tôt sur la tenue ou non de l’évènement, comment pourront-ils faire leur programme en conséquence ? En effet, quand on sait que le contexte de cette année 2020 est tout aussi particulier à cause de la pandémie de la Covid 19, on se demande si cette manifestation aura lieu. Le comité d’organisation de ce grand événement culturel et cultuel peine à prendre une décision pour situer l’opinion publique nationale et internationale.

Veut-on tout de même organiser la fête pendant que le gouvernement a dû se passer du défilé militaire et autres manifestations festives entrant dans le cadre du 1er août 2020, soixantenaire de l’indépendance? Veut-on organiser la fête du 15 août à Savalou pendant que beaucoup d’autres manifestations telles que les Championnats nationaux, les spectacles sont au repos? L’Eglise catholique, à un mois du pèlerinage marial de Dassa-Zoumè, a annulé ce grand rendez-vous mondial autour de la Vierge Marie aux pieds des Collines. Bien avant ça, le chemin de croix pascal a été annulé, suivra le Nonvitcha. Le pèlerinage à la Mecque, lui, après un report, sera tenu mais  a été réduit en nombre très limité. Seuls les fidèles musulmans présents en Arabie Saoudite avant la fermeture des frontières sont autorisés à prendre part au rituel musulman qui a démarré mercredi 29 juillet dernier. Il ne serait donc pas étonnant que le comité d’organisation de la fête de l’igname, à son tour, annule les manifestations entrant dans ce cadre mais déjà,  il doit situer les uns et les autres. A la limite, étant donné que le 15 août est d’abord cultuel, le Comité peut, dans un communiqué, décider de maintenir le volet rituel autour de la nouvelle igname, mais dans la sobriété et le strict respect des mesures barrières.

- Advertisement -

La désignation en souffrance du nouveau roi ne doit nullement être un prétexte .

 

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite