Amélioration des conditions de vie en milieu rural: La version Bénin de l’Afr-Italie créée

589

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Voici le bureau que préside Kouassi Marcellin Amoussou-Guénou)

A la faveur d’une assemblée constitutive, l’Association des familles rurales (Afr)-Bénin est née officiellement, le mercredi 29 juillet 2020 à Cotonou. Sur les pas de l’Afr-Italie, cette association de loi 1901 est à but non lucratif. Elle a pour objectif de renforcer la coopération internationale en vue promouvoir des projets de solidarité et de développement visant à améliorer les conditions de vie dans les zones rurales et déshéritées. « Les objectifs, c’est d’appuyer et de renforcer le développement des zones rurales et déshéritées, mais plus précisément des familles qui sont dans ces zones-là ; de déterminer les problèmes de ces zones rurales, de développer des stratégies d’assistance et d’aide », a ajouté  Kouassi Marcellin Amoussou-Guénou qui a présidé les travaux.

 

- Advertisement -

Au cours de l’Assemblée constitutive, les membres du Bénin appuyés par une délégation de l’Afr-Italie, ont amendé et adopté les projets de statuts de l’Afr-Bénin. Ils ont ensuite procédé à l’élection et l’installation du bureau de l’Association dont la composition est la suivante :  Président : Amoussou-Guénou Kouassi Marcellin, Secrétaire : Yantoukoua Bassah Renel et Trésorier : Daouda Naro Chadoad. « C’est un projet que nous avons considéré comme étant un projet salvateur, et si on doit avoir un seul mot, c’est des échanges entre les deux nations, mais centrés sur les zones rurales », a déclaré le président Marcellin Amoussou-Guénou qui, comme actions à réaliser par l’Afr-Bénin, pense œuvrer, dans la droite ligne de l’Afr-‘’Giuseppe Toniolo’’-italienne, pour créer, au Bénin, La Maison des Italiens, « peut-être dans une zone rurale, avec l’espoir qu’il va y avoir du tourisme, et aussi la possibilité pour nos amis, nos frères de pouvoir venir visiter, rester quelques temps, connaître et pour nous aussi de pouvoir apprendre la langue, nous Béninois, de faire un peu d’art pourquoi pas », a-t-il confié à chaud.

Il faut souligner que l’Afr-Italie existe depuis 1952 et s’est officialisée en 1968. Elle a impacté le Bénin de par des actions phares qu’elle y a menées dans les domaines de la santé, de l’éducation et alimentaire avec un projet d’élevage à Natitingou, en 2000 ; la réalisation et la mise en place de fermes agricoles, toujours dans le Nord-Bénin. A boukoumbé, Porga, à Parakou, à Matéri entre autres, ce fut la construction de salles de classes à la Maternelle et au Primaire. L’Afr-Italie a également participé à la construction d’infrastructures sanitaires notamment l’hôpital de Natitingou. Actuellement l’Afr-Italie participe à l’hôpital de Zinvié, à la construction du département d’oncologie pour la lutte contre le cancer. Pour Alessandro Toffoli, président de l’Afr-Italie qui a effectué le déplacement de Cotonou pour prendre part aux travaux de l’assemblée constitutive, toutes ces réalisations ont été possibles grâce à l’hospitalité légendaire qui caractérise le Bénin. Il a profité pour remercier les autorités du pays et Mgr Pascal de l’Evêché de Parakou, Mgr Antoine Sabi, l’Evêque du Diocèse de Natitingou et tout le Conseil d’administration de l’Afr-italien. Egalement présent à l’assemblée, le Consul d’Italie au Bénin, Vitaliano Gobbo, a rassuré les membres fondateurs de l’Afr-Bénin de sa disponibilité à appuyer l’association pour l’atteinte des objectifs.

 

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite