Bénin/Média: Le Ca7 de Cotonou, Iris Boco reçu par Matin Libre

649

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans la matinée d’hier mardi 28 juillet 2020, le groupe de presse Matin Libre (Cotonou) a reçu une visite peu ordinaire. Celle du Chef du 7ème Arrondissement de Cotonou (Ca7), Iris Boco, pour une séance d’échange…

 

Il sonnait 10h19 quand accompagnée de sa délégation, elle a pénétré le hall du quotidien de Bar-Tito. Après un tête-à-tête de 8 mn avec le Directeur général (Dg), Chérif Riwanou, elle se fera une vue des membres de l’équipe de la rédaction. Prendre langue et remercier cette structure qui milite dans le 7ème Arrondissement, recueillir ses difficultés liées soit aux prestations des services de la Mairie ou toute autre, sont à l’entendre, les raisons qui sous-tendent sa visite. Une initiative d’ailleurs saluée par l’administration générale du journal en ce sens que «c’est une des rares fois qu’une autorité vient nous voir. Même les autorités de tutelle», fait savoir Jacques Boco, Directeur de rédaction (Dr) du journal.

- Advertisement -

 

Quid des difficultés

Rondement, et le Dg, et le Directeur de publication (Dp), Maximin Tchibozo, et le Directeur commercial (Dc), Aimé Sèbio, du journal y ont fait part. Elles se résument entre autres à : le retard et le non-respect des clauses par les agents collecteurs des ordures, des vols de motos, des cambriolages de voitures, l’impraticabilité de la voie en saison de pluie. Aux dires du Directeur de publication, la sécurité est préoccupante. C’est alors qu’il va plaider pour que la ronde de la Police Républicaine dans le secteur soit plus fréquente. «Nous travaillons de jour comme de nuit ; beaucoup de divorcés sociaux circulent dans la ville», souligne-t-il. Et d’une doléance à une autre, Iris Boco est appelée à user de sa parcelle de pouvoir pour une presse véritablement libre au Bénin. L’installation d’urinoirs dans l’Arrondissement reste également un défi auquel elle doit faire face. D’ores et déjà, le Ca7 a fait la promesse, sur le plan sécuritaire, d’échanger avec le Commissaire d’Arrondissement pour qu’une solution soit trouvée.

Faisant d’une pierre deux coups, elle va exposer à ses hôtes, quelques-uns de ses projets dans sa mission de jouer pleinement sa partition pour le rayonnement de la ville de Cotonou. Il s’agit de l’organisation une fois par mois d’une journée de l’assainissement. «Ce sera ainsi jusqu’à la fin de mon mandat», a-t-elle confié. En vue également, la campagne de lutte contre la pandémie du Coronavirus. A cet effet, le groupe de presse Matin Libre est sollicité dans la mise à disposition de matériels tels que des masques, des gels hydroalcooliques, des balais, houes, etc. selon qu’il s’agisse d’un projet ou d’un autre. Par ailleurs, il est aussi prié d’offrir des stages aux jeunes du 7ème  Arrondissement de Cotonou.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite