Trois questions au promoteur du Centre de formation Apec: «Youssouf Assogba a été formé à Apec», dixit Nathanaël Likpeté

486

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Jeune joueur international béninois, Youssouf Assogba est actuellement en stage pro à Amiens. Nous avons rencontré le président de son club formateur, Nathanaël Likpeté, qui nous parle un peu du parcours du latéral droit béninois. Lisez-plutôt !!!

 

Vous êtes le promoteur du Centre de formation Apec. Peut-on en savoir un peu plus sur votre centre ?

- Advertisement -

Merci monsieur le journaliste pour l’opportunité que vous me donnez de parler de mon centre. Apec est une Ong qui a plusieurs départements dont le sport. Je l’ai créée en 2011 dans l’optique de venir en aide aux enfants déshérités et qui aiment le football. Mais la section sport de l’Ong Apec a commencé par travailler en 2012. Des tournées ont été effectuées dans tous le pays avec l’emblématique coach Edmé Codjo (que je remercie au passage). Dans cette première promotion figure Youssouf Assogba qui nous a rejoints en 2014. En 2017, j’ai amené 18 jeunes de mon Centre au Ghana pour un stage de sept mois. Là-bas, on a livré beaucoup de matches et quatre de mes joueurs ont intéressé Liberty professionnel du Ghana. Mais ils étaient encore des gamins de moins de 18 ans.

Comment Assogba Youssoufou est-il venu en équipe nationale cadette vue que Apec n’était pas tellement connu du public sportif béninois ?

On était au Ghana quand Edmé Codjo a été nommé coach des cadets. Comme Edmé connaît tous mes joueurs, il a demandé que Youssouf revienne pour passer un test. Ce que j’ai fait et cinq de mes joueurs ont été retenus mais Youssouf Assogba seul fera partie de l’aventure des éliminatoires car les autres ont été recalés par l’IRM. Voilà comment Youssouf Assogba a joué les éliminatoires en tant que capitaine. C’est grâce à lui que le centre Apec a commencé par être connu par le public béninois. Après les éliminatoires, il est revenu au Centre et je les ai embarqué pour le Sénégal avec bien évidemment l’accord des parents. De là, on est revenu au Bénin où j’ai organisé un tournoi entre les Centres de formation sur le terrain synthétique de Djakotomè. Ceci, pour qu’un agent puisse voir les joueurs. L’agent est venu et a choisi Youssouf Assogba mais comme il n’a pas encore 18 ans, l’agent m’a dit de lui trouver un club pour qu’il s’entraîne en entendant d’avoir les 18 ans. C’est comme ça Youssouf Assogba s’est retrouvé à l’Uss Kraké. Avec l’Uss kraké, il n’avait pas eu de contrat puisque je connais le président du club, Magloire Oké. Il m’avait aidé lors du tournoi des Centres que j’ai organisé en vendant des matériels à crédit. Après, j’ai appris que Youssouf Assogba est à Amiens.

Que dire pour conclure ?

 Je voudrais vous remercier pour l’occasion que vous m’avez offerte pour parler de mon Centre. Actuellement, je suis au Sénégal avec quelques jeunes béninois qui continuent leur progression. Je voudrais vous assurer que des Youssouf Assogba, il y en a par centaine. Il faut simplement créer des conditions pour permettre leur explosion.

 M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite