Promotion du livre au Bénin: Lafleur Ahissi initie une résidence d’écriture

347

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans la vision d’accompagner le gouvernement dans sa dynamique de promouvoir la jeunesse au plan culturel, l’Ong actions intégrées pour le développement local ‘’Adel-Bénin’’ a fait l’option d’ouvrir une résidence d’écriture mercredi 15 juillet 2020 à la salle ‘’Antoine Dadélé’’ du Festival international de théâtre du Bénin (Fitheb). ’’

 

Ils sont une pépinière de huit jeunes talents littéraires qui prendront part à la résidence d’écriture ouverte par l’Ong Adel-Bénin. La cérémonie officielle de lancement des ateliers d’écriture de ladite résidence s’est déroulée en présence des aspirants écrivains retenus pour participer et des personnalités de haut rang du système culturel béninois. En effet, cette résidence d’écriture initiée par l’écrivain  Lafleur Ahissi et soutenue par l’Ong ‘’Adel-Bénin’’ prend en compte huit participants ayant chacun un projet d’écriture. « J’ai la joie d’annoncer à tous que huit écrivains Béninois exclusivement dans la catégorie roman ont été retenus pour participer à la résidence d’écriture au Bénin 2020. Il est vrai que plusieurs écrivains ont postulé même de divers pays mais le Jury a procédé à un travail rigoureux conformément aux critères fixés pour retenir: Orekan Angelo F. Nousèdo, Yetongnon Edmond, Aloukpe Jean- Eudes Rodrigue, Aïzan Gnimavo Gérard, Hounyeme Sadlay, Ahouanse Ghislain, Tooh- Tooh Jean Paul,  Gboke Charlemagne K. Landry. Félicitations à tous ces écrivains qui seront formés et accompagnés pour produire des œuvres de qualité afin d’obtenir des prix littéraires dans le monde pour révéler le Bénin. Nous ne pouvons pas rester sans remercier le Ministre du Tourisme, de la Culture, et des Arts M. Jean Michel ABIMBOLA qui nous a apporté tout son soutien… Cette résidence qui verra, en tant que formateur,  l’intervention du grand prix littéraire du Président de la République, l’Ecrivain Habib Dakpogan, sera un moment unique pour nos candidats à qui nous souhaitons plein succès dans leur carrière d’écrivain. C’est l’occasion pour moi de dire aux huit écrivains retenus que par cette résidence, nous leur avons remis le drapeau Béninois afin d’aller défendre les couleurs du pays à toutes les compétitions de littérature en écrivant des œuvres de qualité. Nous pensons que l’avenir nous donnera raison d’avoir initié cette résidence qui était prévue à Ouidah mais pour raison du Covid 19 a été déplacée sur Cotonou », fait savoir le président du comité d’organisation de la résidence, pour qui, cette aventure n’en est pas une de plus. A en croire le Professeur Léon Bio Bigou, présent à la cérémonie, « cette résidence est l’occasion propice pour la jeunesse de faire montre non seulement de son talent mais de mettre également en lumière sa culture ». Et au Directeur des arts et du livre, Koffi Attede, de signifier que cette résidence vient comme l’occasion qui manquait pour continuer par faire parler les talents dans l’univers du livre au Bénin. Un exercice auquel lui-même s’est proprement attelé avant d’être appelé à la mission républicaine.

- Advertisement -

 

Teddy G.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite