Décision de la Haac ordonnant la fermeture des médias en ligne: Franck Kpochémè, «Ce communiqué ne vient pas fermer un espace de liberté, au contraire…»

486

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Il était présent mardi 14 juillet 2020 à la Maison des médias Thomas Mègnassan (Mdm). Ceci, dans le cadre de la remise de prix au journaliste gagnant de la 2ème édition du prix ‘’Jérôme Adjakou Badou’’, du ‘’Meilleur journaliste d’investigation’’. Le Conseiller à la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac), Franck Kpochémè, représentant ce jour l’Institution dans son rôle de remettre le Prix, a fait d’une pierre deux coups. Le communiqué de la Haac sommant la fermeture des médias en ligne s’explique. Ce qui suit est extrait de ses propos…

«…La Haac s’honore en ce jour d’être ici à la Maison des médias pour remettre officiellement le prix de la deuxième édition du Prix ‘’Jérôme Adjakou Badou’’ du ‘’Meilleur journaliste d’investigation’’… Je voudrais également souligner que tout comme la première édition, cette nouvelle édition, la deuxième, est remportée par une journaliste du même organe de presse ‘’Banouto’’… qui par hasard est un organe en ligne, une presse en ligne. Dois-je rappeler aussi que depuis une semaine, le sujet fait grand bruit dans notre pays au détour d’un communiqué de presse provenant de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication.

- Advertisement -

C’est important de préciser que la Haac travaille et travaillera davantage pour assainir, pour réglementer le domaine des médias dans notre pays. Ce communiqué ne vient pas fermer un espace de liberté, au contraire, ce communiqué marque certainement une pause, une petite pause pour que les choses s’organisent comme l’a indiqué le Code de l’information et de la communication en vigueur chez nous depuis 2015. Je voudrais donc rassurer les professionnels des médias pour dire que la Haac protègera toujours les espaces de liberté dans notre pays et que ce prix qui vient d’être décerné à une professionnelle des médias officiant dans un média en ligne n’est que la preuve que tout comme la Haac, nous avons besoin de tous les types de médias pour cet état de droit qui a commencé par être construit et qui se construira davantage pour révéler le Bénin notre Nation commune…»

 

Transcription : Cyrience KOUGNANDE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite