CEP/2020 à Porto-Novo: L’Epp Hounsa a accueilli le lancement départemental

429

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Préfet du département de l’Ouémé Joachim Apithy et le maire de la ville de Porto-Novo Charlemagne Yankoty ont hier, lundi 6 juillet 2020, procédé au lancement de l’examen du Certificat d’étude primaire session juillet 2020 pour le compte du département de l’Ouémé et celui de la ville de Porto-Novo à l’École primaire publique de Hounsa.

Le préfet du département de l’Ouémé a procédé au lancement  accompagné du maire de la ville de Porto-Novo, Charlemagne Yankoty.  Le maire qui se prête à cet exercice pour la première fois, s’est réjoui de la tenue dudit examen malgré  le contexte difficile engendré par la recrudescence de la pandémie du Covid-19. Il s’est dit rassurer de la bonne tenue jusqu’à terme de l’examen du moment où les mesures barrières au Covid-19 ont été prises aussi bien par la Mairie de Porto-Novo que par le Gouvernement pour que les candidats puissent composer dans de bonnes conditions.

La première autorité de la ville de Porto-Novo a exhorté, à la suite du Préfet Joachim  Apithy, les candidats à la sérénité et au travail bien fait pour que les résultats, qui découleront du Cep de cette année scolaire,  soient meilleurs que ceux de l’année dernière.

- Advertisement -

Il est à signaler que  Deux cent six mille trois cent treize (206.313) candidats dont quatre-vingt-seize mille six cent quatorze (96.614) filles, subissent depuis hier les épreuves écrites, orales et sportives du Cep.  Les candidats à besoins spécifiques sont au nombre de soixante-dix-sept (77) soit dix-huit (18) aveugles, six (6) candidats à infirmité motrice d’origine cérébrale et cinquante-deux (52) sourds muets. Tous ces candidats  composent dans sept cent quarante-six (746) centres disséminés sur toute l’étendue du territoire national.  Le lancement officiel a eu lieu à l’Epp Agoua dans la commune de Bantè (département des Collines). Le ministre des Enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou a invité au respect des mesures barrières mises en place par le gouvernement pour la protection des candidats et des acteurs impliqués.

Aucun incident majeur à part quelques retardataires  et l’oubli de la carte d’identité par certains candidats qui doivent vite retourner chez eux pour la chercher. Ce qui est intéressant c’est la solidarité intense qui se vit entre les parents d’élèves.

L’autre chose est le respect des mesures barrières pour lutter contre la Covid-19. Les dispositifs de lavage des mains sont en abondance sur le terrain à Porto-Novo.

Kola PAQUI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite