Départements du Borgou et de l’Alibori: Les nouveaux​ maires outillés sur leurs rôles et responsabilités

346

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les nouveaux maires et leurs adjoints ​ du Borgou et de l’Alibori sont en formation à la mairie de Parakou. La formation est initiative du ministère de la décentralisation et de la gouvernance locale. Elle vise à aguerrir les élus de la quatrième mandature de la décentralisation sur leurs rôles et responsabilités. C’est le directeur de cabinet du ministre Alassane Séidou qui a conduit la délégation du ministère de la décentralisation.

- Advertisement -

L’objectif visé par le ministère de la décentralisation et de la gouvernance locale en initiant cette formation est d’amener la 4ème mandature des conseillers communaux, notamment les maires et leurs adjoints à cerner les différents contours de leurs rôles et responsabilités dans le processus du développement local. Après les autres départements du pays, c’est le tour des élus des départements du Borgou et de l’Alibori de bénéficier de cette formation dont l’importance n’est plus à démontrer surtout en ce début de mandat. Ce qui va permettre à ces derniers de mieux appréhender les enjeux du développement à la base. Le maire de Parakou Aboubakar YAYA dans son mot de bienvenue, a remercié le ministre de la décentralisation pour le choix de Parakou pour abriter cette formation. Il n’a pas manqué de souligner ses inquiétudes par rapport aux restrictions qui ont caractérisé le début de la 4ème mandature et a souhaité des éclaircissements de la part de la délégation ministérielle. Il a pour finir, martelé que le soutien des élus locaux du septentrion aux actions du gouvernement du Président Patrice Talon ne fera pas défaut, tant que ces dernières s’inscrivent en droite ligne de la satisfaction des besoins des populations à la base. Djibril Mama Cissé, préfet du Borgou, a au nom de son collègue de l’Alibori, salué l’initiative du ministère de la décentralisation, qui, selon lui, va permettre aux élus locaux d’appréhender leurs rôles et surtout la portée de leurs responsabilités dans le développement de leur commune respective. Ce qui va leur permettre de réussir leur mission à la tête des différentes communes. Il a exhorté les participants à accorder un intérêt particulier aux différentes communications de la présente session de formation. Procédant au lancement de la formation, Noël Ayichékpo​ Gankpé, directeur de cabinet du ministère de la décentralisation et de la gouvernance locale, a félicité les conseillers pour leur élection. Le bilan des trois premières mandatures de la décentralisation est mitigé, a-t-il indiqué. Et pour corriger le tir, la 4ème mandature doit s’investir à relever plusieurs défis afin d’impacter véritablement les populations à la base. Il s’agit entre autres, d’instaurer une gouvernance participative et inclusive, de la mobilisation accrue des ressources propres des communes, une gestion efficace et dépolitisée des ressources humaines, le respect des règles de passation des marchés publics, le respect des principes budgétaires et de la lettre de cadrage. La reddition des comptes, la salubrité des quartiers et l’entretien du patrimoine communal et le respect strict des textes en vigueur. Le directeur de cabinet, a rassuré les élus que la présente formation sera suivie des séances de coaching par le ministère de la décentralisation à travers ses différents démembrements et services compétents.​

Alberique HOUNDJO
(Borgou/Alibori)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite