Ministre des Affaires Sociales: La Commission nationale de la Micro finance en session ordinaire

198

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le ministre des Affaires sociales et de la microfinance (Masm) a organisé hier mardi 30 juin 2020, la première session ordinaire de la commission nationale de la Microfinance. La cérémonie d’ouverture officielle s’est tenue à la salle de conférence du dudit ministère à Cotonou.

 

- Advertisement -

 Échanger sur les voies et moyens en vue de l’atteinte efficace des objectifs du Programme national de la micro finance. C’est l’objectif de la rencontre.  Ainsi, au moyen de la présentation de deux projets de la Bceao, notamment, le Projet d’accès indirect des Systèmes financiers décentralisés (Sfd) au système de payement régional de  l’Uemoa et le Projet interopérabilité des services financiers numériques de l’Uemoa et de la situation des Sfd face à la pandémie du Covid-19, les représentants du gouvernement, de l’association professionnelle des Sfd, de la banque centrale, des partenaires techniques et financiers, et des clients des Sfd, statueront sur les modalités de la finalisation du processus d’actualisation du document de politique de développement de la micro finance, pour mieux l’arrimer au Programme d’actions du gouvernement et à la nouvelle dynamique du secteur. Aussi se pencheront-ils sur le suivi efficace de la mise en œuvre du nouveau document de politique de développement de la micro finance et son plan d’action,  l’élaboration avec l’ensemble des acteurs de l’écosystème de la stratégie nationale d’inclusion financière, de l’assainissement  du secteur de la micro finance au Bénin, du renforcement des actions de professionnalisation des Sfd, avec un accent sur l’éducation financière des clients, du renforcement de l’accès des Sfd aux ressources financières, de l’identification des actions pour le financement des activités agricoles et de la promotion des innovations financières au nombre desquelles la finance digitale. La tâche est  immense, a reconnu la directrice de cabinet de la ministre des Affaires sociales et de la micro finance.  Elle reste cependant persuadée que la rencontre sera  un véritable tremplin, pour la mise en œuvre des actions idoines en vue de l’amélioration des conditions de vie des couches vulnérables. Natacha Kpochan Razaki a, quant à elle, adressé ses remerciements aux partenaires techniques et financiers pour leur appui multiformes au développement du secteur. Particulièrement, elle a remercié  la Coopération canadienne qui assure l’accompagnement logistique des sessions du comité.

 

Th. A

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite