Covid-19/Bouleversement des activités sportives: Ces championnats annulés ou arrêtés en Afrique

473

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’apparition du coronavirus a bouleversé plusieurs activités sportives dans le monde et en Afrique. Dans certains pays du continent noir, des championnats ont été, à cet effet, purement et simplement annulés. D’autres ont été par contre arrêtés. Au Bénin, c’est toujours le statu quo.

 

La Covid-19 n’a laissé aucune chance à la poursuite des activités sportives notamment les championnats nationaux de football. Mais certains pays en Europe comme l’Allemagne, l’Italie, l’Angleterre ont trouvé la solution appropriée pour continuer leurs championnats respectifs. La France quant à elle et d’autres pays en Europe, ont arrêté les leurs. Le scénario est aussi pareil en Afrique. Le Burundi est le premier pays en Afrique à reprendre son championnat malgré la Covid-19. La Tanzanie a également renoué avec son championnat. Le Mali a annoncé la reprise de son championnat. Idem pour le Championnat du Maroc qui reprendra fin juillet. De même, certains pays ont purement et simplement annulé ou arrêté leurs championnats respectifs puis ont même déjà désigné leurs représentants pour les prochaines campagnes africaines. On peut citer le Burkina Faso, l’Ethiopie, la Gambie, le Soudan du Sud, les Iles Maurice, l’Angola, le Cap vert, la Guinée, le Togo, la Rd Congo, le Congo, le Kenya, le Cameroun, le Libéria, le Rwanda, le Niger, l’Ouganda, la République Centrafricaine, la Guinée-équatoriale, et le Nigéria. Soit, 20 pays sur les 54 en Afrique. Par contre, selon orangefootballclub.com, la Côte d’Ivoire, le Ghana et la Sierra Leone ont opté pour une reprise, sans toutefois fixer de date précise pour le moment.

- Advertisement -

 

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite