Annuler ou arrêter les championnats de football: Au Bénin, un vrai dilemme !

487

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Au Bénin, les décès liés au Covid-19 et le nombre de cas infectés s’accroissent de jour en jour. La situation est préoccupante. A la date du 27 juin 2020, on dénombre 16 décès et plus de 1000 cas confirmés. De quoi rendre sceptiques les autorités gouvernementales et celles du ministère des sports qui avaient, depuis mars dernier, suspendu toutes les activités sportives non essentielles. A la Fédération béninoise de football (Fbf), l’ultime décision quant à la reprise ou non des championnats nationaux de football est toujours en pointillées…

 

- Advertisement -

Depuis quatre mois, les stades et terrains de football sont hermétiquement fermés sur décision gouvernementale. La Fbf qui, dans un premier temps, a annoncé la date du 15 juin dernier pour se décider, a pris à contre-pied le mouvement sportif béninois. En effet, réuni dans la soirée de ce lundi 15 juin 2020 dans un hôtel de la place à Cotonou, le Comité exécutif de la Fbf n’a pas décidé de l’avenir de la saison et garde toujours le suspense. Il a préféré différer la décision de la reprise ou non des différents championnats de la saison 2019-2020. «Bien que le Gouvernement ait assoupli les mesures barrières, la situation sanitaire liée au Covid-19 reste préoccupante». Par ailleurs, l’instance a rassuré tous les acteurs du football en général et les présidents des clubs en particulier qu’ils seront informés dans les tous prochains jours, de l’alternative qui sera retenue en définitive.

Annuler ou arrêter le championnat, le vrai dilemme !

Les membres du Comité exécutif de la Fbf sont vraisemblablement dans un dilemme. Annuler ou arrêter le championnat est un gros os dans la gorge de la Fbf qui a préféré différer l’ultime décision pouvant édifier les uns et les autres. Même si, c’est seulement 21 pays sur les 54 en Afrique qui ont donné leur décision d’annuler ou d’arrêter leurs championnats respectifs, il serait de bon ton pour la Fbf d’édifier à temps les acteurs du football au Bénin. Puisque, deux solutions s’offrent au football béninois. Soit, la saison est annulée. Ce qui veut dire que la saison serait morte. Donc, pas de montée ni de descente d’une part, et pas d’équipes championnes en Ligue 1 ni en Ligue 2 d’autre part. Soit, la saison est arrêtée. Dans ce cas, les classements actuels en Ligue 1, 2 et 3 seront maintenus et les champions connus (en Ligue 1 et 2) ainsi que les montées en Ligue 1 et 2. Quant aux descentes, la décision reviendra au Comité exécutif de la Fbf. Faut-il le rappeler, en Ligue 1, le leader est Ayema Fc. En Ligue 2, l’équipe d’Entente de Kandi est en tête du classement secondée par Espoir de Savalou. En Ligue 3, Abeilles Fc et Sota Fc de Malanville dominent respectivement les Poules A et B. Mais quand on sait que plusieurs présidents de clubs sont membres de la Fbf, l’on se demande si cela n’aurait pas de conséquence sur la décision que prendrait la Fbf. Que veulent alors les présidents de clubs ? Que veulent les membres de la Fbf ? Que veut le président de la Fbf ? Que veut le Ministre des sports ? Quels sont les intérêts en jeu ? Doit-on annuler ou arrêter le championnat ? Le regard est toujours dirigé vers Djassin (à Porto-Novo) d’où la décision tant attendue sortirait. Mais quand ? Bien malin qui pourra le dire…

 

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite