Condamné à 6 mois de prison fermes: Le journaliste Ignace Sossou enfin libéré !

371

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Il est enfin libre de ses mouvements. Le journaliste béninois, Ignace Sossou condamné dans une affaire l’opposant au Procureur de la République, Mario Mètonou a recouvré sa liberté ce mercredi, 24 juin 2020. Ceci, après 6 mois de séjour carcéral. Mobilisés pour sa libération, les professionnels des médias étaient à la prison civile de Cotonou pour accueillir le confrère.  « Je vous remercie d’être venus, je remercie toutes les organisations de journalistes et tous les internautes qui se sont mobilisés pour réclamer ma libération. Aujourd’hui, je suis un homme libre. Franchement, je vous remercie très sincèrement pour tout…C’est la prison, ce n’est pas un palace, donc je me suis adapté », a confié Ignace Sossou à sa sortie de prison dont la plus grande joie est de retrouver sa famille, ses proches.  Invité à se prononcer sur les faits qui lui sont reprochés, le journaliste a préféré jouer la carte de la prudence, l’affaire étant toujours pendante devant la justice. Faut-il le rappeler, le journaliste est poursuivi pour avoir relayé sur twitter, des propos du Procureur de la République, Mario Mètonou. Des propos qu’il aurait sorti de leur contexte. Initialement condamné à 18 mois de prison fermes et une amende de 200.000 FCFA à l’issue d’une audience publique, tenue le mardi 24 décembre 2019, Ignace Sossou a vu sa peine, allégée au cours du procès en appel. La cour d’appel de Cotonou l’a condamné à 12 mois de prison, dont 6 mois avec sursis, assorti d’une amende de 200.000 FCFA. Le professionnel des médias, Ignace Sossou est désormais libre de ses mouvements.

- Advertisement -

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite