Soutien de l’Etat aux secteurs touchés par la pandémie du coronavirus: « 74 milliards, et pas un franc aux artistes » dixit Hermas Gbaguidi

712

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans l’attente de la levée des mesures barrières qu’impose la covid-19, hermas Gbaguidi, acteur culturel béninois, bloqué au Cameroun depuis des mois à cause du coronavirus, réagit par rapport au dispositif de soutien que l’État béninois met en place pour soutenir les secteurs touchés par cette pandémie. Dans un post sur sa page Facebook, l’artiste se montre perplexe face à la non considération des artistes dans ces mesures prises par le gouvernement pour soulager les peines des « malheureux de la covid-19.

« Et nous enfin, je voudrais commencer ce billet par une phrase de John Locke : l’expérience est le fondement de toutes les connaissances. Je suis de jour en jour en train de douter de ma nationalité. Je demande si je suis Béninois même si tout me renvoie à la face une certaine certitude. Mon métier d’artiste m’empêche de croire à cette réalité. En effet, même si certains artistes continuent de croire qu’ils sont Béninois, ils se leurrent. Les dernières décisions de soutenir les malheureux du Covid 19 viennent de nous réconforter. 74 milliards mais pas un franc pour les artistes à qui on a fermé les salles, à qui on a interdit toutes manifestations. Aucun franc aux sportifs qui ont vu leur championnat…Trop c’est trop ça fait trente ans que cette misère nous ait faite. L’article 98 qui nous a oublié, il faut maintenant nous intégrer pour permettre au ministre des finances de savoir que nous aussi nous sommes des Béninois comme la coiffeuse qui n’a pas fermé son salon mais à qui on donne de l’argent.

Vivement l’article 98 »

Source : Sparticulture blog

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite