Fédération internationale de gymnastique/Racisme: «La gymnastique s’épanouit dans la diversité», rassure Morinari Watanabe

630

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Alors que des centaines de milliers de personnes manifestent contre le racisme et la discrimination dans des villes du monde entier, le président de la Fédération internationale de gymnastique (Fig), Morinari Watanabe, à travers un message posté et publié par le président de la Fédération béninoise de gymnastique (Fbg), a tenu à rassurer que la gymnastique s’épanouit dans la diversité. A l’en croire, il acclame les différents champions  qui montent sur le podium, peu importe leurs origines, leurs couleurs de peau, leurs capacités physiques, l’âge ou la culture. Pour lui, <<il est primordial, en tant que Fédération internationale, de réaffirmer que le sport se doit d’être un modèle d’inclusion et non d’exclusion>>. Lisez la substance de son message sur le site de Matin Libre.

LIRE LE MESSAGE DU PRESIDENT DE LA FIG

 

La gymnastique s’épanouit dans la diversité

Chers tous,

Alors que des centaines de milliers de personnes manifestent contre le racisme et la discrimination dans des villes du monde entier, il est primordial, en tant que Fédération internationale, de réaffirmer que le sport se doit d’être un modèle d’inclusion et non d’exclusion.

La gymnastique s’enrichit dans la diversité. Nous acclamons les champions qui montent sur le podium pour leurs exploits, peu importe leurs origines ou leurs couleurs de peau. Avec la Gymnastique pour tous, notre discipline non compétitive, nous encourageons tout le monde, peu importe les capacités physiques, l’âge ou la culture, à venir partager la passion commune pour le sport dans un esprit d’amitié et d’ouverture.

Le sport repose sur le respect. La Fédération internationale de gymnastique attache une grande importance au respect des droits humains et au rejet de toute forme de discrimination. Ceci fait partie de nos valeurs fondamentales.

Ces principes sont inscrits dans les Statuts de la Fédération: « Aucune forme de discrimination ne sera tolérée notamment en raison de la race, la couleur, le sexe, l’orientation sexuelle, la langue, la religion, les opinions politiques ou autres, l’origine nationale ou sociale, la fortune, la naissance, le handicap, les caractéristiques physiques ou habiletés athlétiques, ou toute autre situation. La FIG n’admet aucune violation des Droits de l’Homme parmi ses membres.

Cet état d’esprit ne changera pas et continuera à nous guider. En tant que membre du Mouvement olympique, nous entendons nous servir du sport pour contribuer à construire un monde meilleur. Mon souhait le plus cher est qu’à notre niveau, nous puissions inciter le plus grand nombre à partager cette ambition.

Morinari Watanabe

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite