Art et culture : Ouidah abrite le centre culturel de rencontres internationales

1 384

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le président Patrice Talon et son gouvernement font l’option d’inscrire un peu plus le Bénin au rang des pays qui se positionnent dans la valorisation des arts et de la culture en les mettant au centre du travail pédagogique et éducatif. Réuni en Conseil ordinaire des ministres ce mercredi 17 juin 2020, le gouvernement a autorisé la signature d’une convention de partenariat relative à la construction du centre culturel de rencontres internationales de Ouidah.

 

La construction du centre culturel de rencontres internationales sera bientôt une réalité à Ouidah. Le Gouvernement a déjà, en conseil des ministres de ce 17 juin 2020, adopté le projet de construction. Le projet a notamment pour mission essentielle de faciliter la recherche historique, la restitution et le partage des résultats avec le public, de proposer un travail pédagogique et éducatif autour des arts. Ainsi, il a vocation à constituer un centre de création et de diffusion de produits culturels qui favorise la prise en compte des enjeux contemporains de la diversité, de l’accès aux nouvelles technologies ainsi que la formation des jeunes. A cet effet, il organisera entre autres, des expositions, des manifestations culturelles et artistiques. Il assurera le soutien à la recherche ainsi que du travail sur les écritures contemporaines, la promotion touristique et la transmission du savoir-faire. Il est à noter que la ville de Ouidah ne cesse de bénéficier de nombreux projets sous le régime de la Rupture. Et la raison, le Gouvernement Talon s’inscrit dans la dynamique de relier le nom de cette cité historique au tourisme mémoriel. D’où l’attrait qu’offre la cité océane aux plans culturel, artistique et touristique. Cette nouvelle initiative gouvernementale s’inscrit dans la dynamique engagée par le Chef de l’État de valoriser le potentiel exceptionnel de la ville de Ouidah aux plans patrimonial, artistique, intellectuel et culturel. Il faut reconnaître qu’il s’agit ici d’un projet qui converge et épouse les aspirations du gouvernement pour la ville de Ouidah ; et aussi pour l’art et la culture. Car, on y retrouve clairement un souci de sauvegarde de la mémoire historique, la promotion de l’art et de la culture. Quoi qu’on dise, c’est une opportunité pour le Bénin. Puisqu’à travers ce projet, le pays s’ouvrira davantage sur le monde en s’offrant de l’exposition sur un secteur qui continue d’attirer scientifiques et curieux. C’est principalement une niche pour la formation et partant, l’emploi. Il est à retenir que le projet va s’exécuter dans le cadre d’une convention de partenariat entre l’Etat béninois, l’Association Centre culturel de Rencontres internationales et la mairie de Ouidah.

G.D. (Coll.)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite