Renforcement des capacités des ACEP et CPC: Le Réseau Social Watch Bénin forme à un exercice de veille citoyenne plus dynamique

453

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les mardi 16 et mercredi 17 juin 2020 à Porto-Novo se tient dans l’une des salles de réunion de l’hôtel Les Oliviers,  un atelier de renforcement des capacités d’exercice de veille citoyenne des CPC et ACEP. Ceci vise à renforcer les capacités nécessaires à l’accomplissement de la veille  citoyenne de ces organes afin de réduire les difficultés liées à l’accès à  l’eau.

 

Inscrit dans le Programme OmiDelta Fonds Âne Volet Gouvernance, l’atelier de formation des Associations des Consommateurs d’Eau Potable( ACEP) et  les Cellules de Participation Citoyenne (CPC) sur l’exercice de la veille citoyenne est une action du Réseau Social Watch Bénin, avec l’appui de l’ONG Alcrer et de Global Water Parthnership. Ainsi, financé par l’Ambassade des Pays-Bas et géré par la SNV, le programme OmiDelta est conçu pour promouvoir les principes du droit à l’eau en s’appuyant sur les Organisations de la Société Civile (OSC). Ce programme offre à ces acteurs du secteur de l’eau et de l’assainissement les connaissances et les outils nécessaires pour assurer une veille et un plaidoyer plus efficaces pour une meilleure prise en compte de l’intégrité et pour une meilleure satisfaction des droits liés à l’eau aux citoyens. C’est donc dans la perspective de renforcer la veille citoyenne et les échanges d’expériences que cette  session de formation a été retenue et porte sur les techniques d’investigation à partir d’une plainte, l’hygiène de l’eau, l’élaboration de rapport alternatif,  l’entretien des périmètres des points d’eau et leur protection. Ces différentes thématiques permettront d’insuffler une dynamique pour une gestion efficace du Service Public de l’Eau dans les communes.

De façon spécifique, la formation doit permettre à ces acteurs de pouvoir :

partager leurs expériences et pratiques novatrices en matière de gestion durable du dispositif communal de suivi du service public de l’eau; faire des investigations à partir d’une plainte, collecter des données et fait des contributions pour l’élaboration d’un rapport alternatif dans le secteur de l’eau et de l’assainissement ;

faire des dénonciations sur la plateforme Communes 229-Alerte-Eau.

Les résultats attendus de ces sessions de formation sont les suivants :

- Advertisement -

Des expériences et pratiques novatrices en matière de gestion durable du dispositif communal de suivi du service public de l’eau sont partagées par les participants ;

les ACEP et les CPC  sont en mesure de faire des investigations sur la base des plaintes;

les ACEP et les CPC  sont en mesure de collecter des données pour l’élaboration d’un rapport alternatif ;

les participants sont capables d’alerter sur l’application Communes 229- Alerte-Eau, des dysfonctionnements liés aux services publics de l’eau dans leur commune. Quatre (04) communications vont meubler ces deux jours de formation des CPC et ACEP.

La formation a été lancée par l’Administrateur de Zone Ouémé du Réseau Social Watch Bénin, Isidore Hêdokingbé qui avait à ses côtés Dame Agligo Kintossou Marie-Claude, représentante de la présidente du Conseil d’administration du réseau Social Watch Bénin.

 

Kola PAQUI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite