Lutte contre la pandémie du coronavirus: Les femmes leaders à la rescousse de la population de Sakété

449

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

                                                                                                                                                                            ” Le monde entier est affecté en cette année 2020 par la pandémie de Covid-19. Au Bénin comme ailleurs, de nombreux cas sont enregistrés. Plus de 3,700 000 de cas enregistrés dans le monde.  À la date du 31 mai 2020, notre pays enregistre 243 cas, 93 sous traitement, 147 guéris et 3 décès. Le gouvernement du Bénin, dans sa stratégie a mis l’accent sur la prévention.  Entre autres mesures de prévention, il est préconisé le lavage régulier des mains à l’eau et au savon.

 

Ceci n’est pas sans interpeller des femmes publiques qui ont toujours œuvré  pour un développement durable au sein de leur communauté. C’est dans ce cadre que nous femmes leaders bénéficiaires  du programme Recafem4 avec le soutien du consortium WANEP-RIFONGA et l’accompagnement technique de CARE INTERNATIONAL BENIN/TOGO et le financement de la Coopération Suisse , avons décidé d’informer nos communautés sur les mesures préventives de lutte contre le COVID-19  en apportant notre appui à la mise en place des dispositifs de lavage des mains à l’eau et au savon dans l’arrondissement de Sakété1″, a annoncé la porte-parole des femmes leaders, Ramata Riwanou. Les donatrices ont rappelé qu’il est utile que pour se préserver du Covid-19, il est indispensable de respecter les gestes barrières que sont :

se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon ou utiliser du gel hydro alcoolique ; respecter une distance de sécurité sanitaire d’au moins un mètre ; éviter de se serrer les mains ; porter les masques ; tousser dans le creux de votre coude;  éternuer dans un mouchoir à usage unique, puis jeter dans la poubelle. Pour ce qui est des symptômes de cette maladie, les femmes leaders ont expliqué que: la fièvre persistante, la toux sèche, le gêne respiratoire ; la perte de l’odorat ; la fatigue extrême sont des maux pouvant attester qu’on est en présence du virus corona.

“En cas de présentation de ces symptômes ne pas se rendre dans un centre de santé, porter un masque et contacter un médecin ou appeler le SAMU au 95 36 11 02 ou au 95 36 11 04.” a recommandé Ramata Riwanou au nom des donatrices..

- Advertisement -

     Par ailleurs, les femmes leaders ont souligné que  la situation actuelle de la pandémie du CORONA a ses conséquences sur le quotidien des populations à savoir : i) restriction des déplacements) baisse d’activités économiques, donc diminution de revenu et pouvoir d’achat ne doivent pas être sources de violence, contre les filles et les femmes, sous quelques formes que ce soit.

‘’Nous disons Non à la violence physique, domestique, économique, psychologique et sexuelle contre les filles et les femmes. Nous appelons les communautés à la dénonciation et les autorités aux respects des dispositions de la Loi n° 2011-26 du 09 janvier 2012 portant prévention et répression des violences faites aux femmes pour punir les auteurs de ces violences

Ensemble luttons contre le coronavirus pour le développement de notre chère commune

Chères populations”, a-t-elle conclu.

Kola PAQUI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite